Vidéo d'une agression par une "brigade anti trav" à Paris : le maire du XVIIe arrondissement dénonce des "faits inacceptables"

Vidéo d'une agression par une "brigade anti trav" à Paris : le maire du XVIIe arrondissement dénonce des "faits inacceptables"

DirectLCI
AGRESSION - Une vidéo montrant l'agression d'une femme par des individus, se définissant comme une "brigade anti trav", a été publiée sur les réseaux sociaux ce mardi. Contacté par LCI, le maire du XVIIe arrondissement Geoffroy Boulard dénonce des "faits inacceptables" et a effectué un signalement auprès du commissariat.

Une "brigade" agressant des personnes transgenres sévit-elle à Paris ? C'est ce que semble montrer des images postées, mardi 27 mars sur les réseaux sociaux. La vidéo, publiée par un compte anonyme avant d’être reprise par l’association L’amicale des jeunes du Refuge, montre plusieurs individus agresser une femme dans la rue, se félicitant d’être une "brigade anti-trav" - comprendre anti-transgenres. 


Selon l’association, contactée par LCI, il s’agirait d’un groupe "ayant sévi dans le XVIIe arrondissement de Paris entre les 91 et 93 rue de la Jonquière il y a moins de deux mois". "La personne refuse de s'exprimer, la peur l'a gagnée quand notre tweet a pris de l'ampleur", ajoute l'Amicale des jeunes du Refuge. 

C’est inacceptable que dans notre arrondissement on assiste à ce genre de scèneGeoffroy Boulard

Alerté sur les réseaux sociaux, le maire d’arrondissement Geoffroy Boulard a "fermement condamné" ces agissements le soir même. Contacté par LCI, il confirme avoir effectué un signalement auprès du commissariat du XVIIe arrondissement ce mercredi matin "à la première heure". "Je suis en contact avec la commissaire qui vérifie actuellement la présence ou non d'un dépôt de plainte".


"C’est inacceptable que, dans notre arrondissement, on assiste à ce genre de scène, dénonce-t-il auprès de LCI. J’invite les personnes victimes de ce type d'agressions à porter plainte et j’appelle à une vigilance particulière dans le quartier". De son côté, l'Amicale des jeunes du Refuge nous a indiqué avoir envoyé un courrier au procureur de la République de Paris pour "qu'il caractérise l'infraction et qu'il s'en saisisse". Le parquet de Paris n'avait pas encore répondu à nos sollicitations ce mercredi après-midi.


Nous avons également tenté de joindre "Billal", la personne identifiée comme l'auteur de la vidéo sur Snapachat (une application de partage de photos et de vidéos), sans succès. 

En vidéo

VIDÉO - Le lexique LGBT

85% des personnes transgenre ont déjà été victimes d'actes ou de propos transphobes

Selon une enquête publiée en 2014 par les sociologues Karine Espineira et Arnaud Alessandrin, 85% des personnes transgenre ont déjà été victimes d'actes ou de propos transphobes, mais seules 4% d'entre elles ont porté plainte. En 2016, SOS Homophobie avait enregistré 63 témoignages d'actes transphobes.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter