VIDÉO - Harrison Ford conserve sa licence de pilote après avoir frôlé de peu la catastrophe aérienne

VIDÉO - Harrison Ford conserve sa licence de pilote après avoir frôlé de peu la catastrophe aérienne

ETATS-UNIS - Mi-février, Harrison Ford était passé à deux doigts d'un important accident d'avion avec son aéronef privé en Californie. L'acteur américain, pilote expérimenté, va finalement éviter une sanction.

Il a frôlé de peu la catastrophe aérienne, mais il échappe aux sanctions. Le 13 février dernier, à l'aéroport John-Wayne de Santa Ana, en Californie, Harrison Ford avait mis sa vie en danger, ainsi que celle de 116 personnes assises dans un Boeing en manoeuvres, à bord de son aéronef privé. Son appareil jaune était en effet descendu à pic sur l'avion d’American Airlines, l'acteur confondant sa piste avec celle d’atterrissage où il devait se poser... 

La star, qui n'en était pas à son premier "problème aérien" - en 2015, Ford avait déjà eu un sérieux accident d'avion après une passe de moteur -, risquait un avertissement, voire la suspension de son permis de pilotage. Il n'en sera rien. 

Lire aussi

L'Agence fédérale de l'aviation (FAA) a averti Harrison Ford qu'elle avait "clos son enquête" sur l'incident, a affirmé son avocat Stephen Hofer. La FAA a conduit une enquête complète dans l'affaire, notamment en interrogeant M. Ford, et a déterminé qu'aucune mesure administrative et légale n'était nécessaire", a-t-il expliqué.

Par conséquent, assure-t-il, Harrison Ford, qui a fait preuve de "coopération", "conserve son permis de pilotage sans restriction".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours de récré ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.