Landes : le matador espagnol Ivan Fandino meurt après avoir été grièvement blessé lors d'une corrida

FAITS DIVERS
DirectLCI
DRAME - Un matador espagnol réputé, le Basque Ivan Fandiño, est décédé ce samedi soir à l'Hôpital de Mont-de-Marsan. Il avait été transporté en urgence dans l'établissement après avoir été sérieusement blessé lors d'une corrida à Aire-sur-l'Adour, dans les Landes.

Un tel drame arrive très rarement lors des corridas. Le matador espagnol Ivan Fandino est décédé, ce samedi soir, à l'hôpital de Mont-de-Marsan (Landes), après avoir été très grièvement blessé au poumon par un taureau. Âgé de 36 ans, il était l'une des têtes d'affiche des corridas des Fêtes d'Aire-sur-Adour. 


Le drame s'est produit alors qu'il effectuait un quite à l'un des taureaux de son compatriote Juan del Alamo. En voulant faire une passe, il s'est pris les pieds dans sa cape et a trébuché au sol où il a été pris par le taureau, dont l'une des cornes a perforté son poumon. 

En vidéo

Landes : Aficionados et militants anti-corrida se rejettent la responsabilité des violences

Il avait coupé une oreille lors de sa première prestation

Selon Marca, il a fait un deuxième arrêt cardiaque qui lui a été fatal, dans l'ambulance qui le transportait à l'hôpital. Il est mort à son arrivée, indique le journal espagnol. Auparavant il avait triomphé en coupant une oreille lors de sa prestation face à son premier taureau. La suivante aura été fatale. 


Originaire d'Orduna, près de Bilbao, Fandino était à l'affiche de la corrida des Fêtes d'Aire-sur-l'Adour, avec Juan Del Alamo et le Landais Thomas Dufau, confrontés à des taureaux de l'élevage espagnol de Baltasar Iban (Province de Madrid). Au mois d'Avril, il avait triomphé dans les arènes d'Arles, en récoltant deux oreilles, lors de la Féria de Pâques. 

Sur le même sujet

Lire et commenter