VIDEO - Incendie meurtrier dans un HLM de Mulhouse : un homme en garde à vue

DirectLCI
DRAME – Un incendie s’est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi dans un immeuble HLM de Mulhouse (Haut-Rhin). Un adulte et quatre enfants sont décédés. Selon le procureur, "l'origine criminelle est très probable" et un homme a été placé en garde à vue.

Les faits se sont déroulés vers minuit, dans la nuit de dimanche à lundi, rue de Saint-Nazaire, dans le quartier de Bourtzwiller, dans le nord de Mulhouse (Haut-Rhin). Selon nos informations, un incendie s’est déclaré dans la cave d’un immeuble HLM de quatre étages. Le feu est ensuite monté dans les étages via la cage d'escalier, tuant cinq personnes - un adulte et quatre enfants - et en blessant huit autres. 


"On a un incendie qui est très probablement d'origine criminelle. Tout le laisse à croire", a expliqué le procureur de la République, Dominique Alzeari, au cours d'une conférence de presse. "Un homme a été placé en garde à vue", a-t-il par ailleurs annoncé.

D'après le site internet du journal mulhousien L'Alsace, trois des huit blessés ont été hospitalisés "dans des états jugés graves : une femme et un homme âgés de 31 ans ainsi qu'un garçon de 8 ans". "Ce sont surtout les fumées qui sont à l'origine du bilan, très lourd",  a indiqué le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, qui a fait part de sa vive émotion dans un communiqué. 

Les secours sont arrivés, mais bien trop tard. Un riverain

 "Une vingtaine d'habitants, réfugiés aux fenêtres, ont été mis en sécurité dans les nacelles de la grande échelle et du bras élévateur articulé", relate le quotidien alsacien. Interrogés par l'AFP, des voisins ont décrit des scènes de "panique" et 

certains ont dénoncé la lenteur des secours. "Mon ami habite dans l'immeuble, sa femme et son fils de 8 ans sont grands 

brûlés. Il était sur place quand le feu a démarré", a raconté Leila, habitante d'un immeuble voisin. "Il a descendu sa femme et sa fille en premier, puis en descendant il a été intoxiqué par les fumées qui étaient encore dans les couloirs (...) On est tous choqués".


"On était plusieurs habitants à se rendre sur place" pour porter secours aux habitants, a expliqué un autre riverain, Bekir. "On a installé des échelles pour faire descendre les gens des balcons. Depuis les balcons, certains nous disaient 'J'ai un enfant là, il faut le faire sortir'".  "Les secours sont arrivés, mais bien trop tard. Ils ont mis 35 minutes à venir et encore ils se sont préparés sur place", a-t-il regretté. "Ce n'est pas un exercice-là, il faut y aller direct. Il faut trouver une solution pour que ça n'arrive plus", a-t-il ajouté


"C'est un immeuble en très bon état, situé dans une cité apaisée, où il n'y a pas de difficultés particulières", a assuré, pour sa part, le maire (LR), Jean Rottner.  "Il faut apporter tout notre soutien aux victimes et reloger", a-t-il également déclaré. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du sinistre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter