VIDÉO - Pas-de-Calais : 10.000 euros de récompense pour retrouver le ou les tueurs de phoques

FAITS DIVERS
DirectLCI
ENQUÊTE - L'association de défense de l'environnement Sea Shepherd a déposé plainte après la découverte de plusieurs phoques tués ces dernières semaines dans le Pas-de-Calais. Une récompense de 10.000 euros est même offerte pour retrouver les auteurs de ces actes.

Qui est responsable de la mort de plusieurs phoques sur le littoral du Pas-de-Calais ? Plusieurs associations de défense des animaux ont déposé plainte après la découverte de cadavres de ces animaux ces dernières semaines. Les derniers en date :  deux phoques veau marin, l'un "tuméfié" et l'autre "ouvert sur le dos", ont été retrouvés par marée basse début mai par des naturalistes du Groupement de défense de l'environnement de l'arrondissement de Montreuil et du Pas-de-Calais (GDEAM-62). 

Une enquête a été ouverte. Elle a été confiée au commissariat de police du Touquet. 

De violents coups portés à l’animal

L'autopsie, réalisée à la faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Liège, en Belgique, a révélé que le premier a reçu "huit plombs de chasse de gros diamètre au niveau du thorax" et des coups "violents au niveau du cou alors qu'il était agonisant entraînant une hémorragie fatale", selon un communiqué de l'association publié sur Facebook et repéré par Le Courrier Picard

Le second, bagué, est mort d'asphyxie, "probablement pris dans un engin de pêche provoquant sa noyade", et a également reçu des coups mais "nettement moins violents". 

10.000 euros de récompense : "Ca n'a rien d'illégal"

Après ces découvertes, l'association de défense de l'environnement Sea Shepherd France, a elle aussi annoncé le dépôt de plainte mais propose également une récompense de 10.000 euros pour retrouver le ou les auteurs de ces exactions.  Une démarche légale ? "Ca n’a rien d’illégal tant qu’on invite pas des gens à commettre un crime ou un délit", a répondu l'avocat de l'association Sea Sheperd dans les colonnes de Nord Littoral. "Tout ce qu’on demande, ce sont des informations pour aider les enquêteurs. On parie qu’un conjoint, un ami, un frère ou un voisin du tireur en entendra parler et donne des éléments tangibles"


Entre 500 et 600 phoques, gris et veau marin, protégés depuis les années 1970, vivent selon lui au large des côtes du nord de la France, depuis la baie de Somme jusqu'à la Belgique. 

En vidéo

VIDÉO - Au plus près des dauphins et des phoques du Finistère

Début janvier, une autre association, la Ligue de défense des animaux  (LPA), avait déposé plainte après qu'un phoque a été selon elle "délibérément abattu" sur une plage de Oye-Plage (Pas-de-Calais).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter