VIDÉO - L'avocat des parents de Maëlys répond à la défense de Nordahl Lelandais

VIDÉO - L'avocat des parents de Maëlys répond à la défense de Nordahl Lelandais

ENQUÊTE - Invité de LCI vendredi matin, l'avocat des parents de Maëlys se dit inquiet de la défense de Nordahl Lelandais, mis en examen dans l'affaire de la disparition de la petite fille de 9 ans. Il relativise notamment le timing des faits et insiste sur d'autres éléments du dossier.

Maître Fabien Rajon, l'avocat des parents de Maëlys, 9 ans, disparue fin août, s'est expliqué ce vendredi sur LCI sur les critiques qu'il a adressées à la défense de Nordahl Lelandais, le principal suspect mis en examen dans l'affaire. La veille, dans une tribune publiée par Le Parisien, il dénonçait une "prise d'otage" des parents de Maëlys et le mutisme de l'homme de 34 ans, désormais suspecté dans une seconde affaire de disparition.

Alors que la défense contredit le timing des faits avancé par le procureur de la République, maître Rajon ne "pense pas que la question de la chronologie soit une question essentielle". Pour l'avocat, "il y a bien d'autres éléments : le lavage auto plus qu'approfondi, (...) il y a l'ADN retrouvé malgré ce lavage, il y a la question de la vidéosurveillance".

Les parents, dit l'avocat, sont "inquiets de voir les choses qui n'avancent pas sur la question de savoir ce qu'il est advenu de l'enfant". Pour autant, se défend-t-il, "la priorité des parents de Maëlys, ce n'est pas de désigner [Nordahl Lelandais] comme coupable". 

Toute l'info sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

Lire aussi

"Je n'ai pas de raison objective de contester ce qui a été dit par le procureur de la République lorsqu'il évoque une silhouette frêle de petite taille avec une robe blanche", poursuit le conseil des parents. Alors que la défense de Nordahl Lelandais, assurée par l'avocat Alain Jakubowicz, remet en cause cet élément, maître Rajon réitère ses inquiétudes quant à la ligne de défense adoptée par le principal suspect, tout affirmant ne pas être "là pour critiquer la défense".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : il y a désormais "une décorrélation entre les hospitalisations et les diagnostics", affirme Olivier Véran

EN DIRECT - Covid-19 en France : le nombre de contaminations près de 50% plus haut que mardi dernier

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 9e, le Japon en tête

L'huile essentielle de lavande considérée comme toxique ? L'inquiétude des producteurs dans la Drôme

Covid long : alors que la France est "en retard", le Royaume-Uni s'est emparé du problème

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.