Un tigre s'échappe d'un cirque installé dans Paris avant d'être abattu par son propriétaire

Un tigre s'échappe d'un cirque installé dans Paris avant d'être abattu par son propriétaire

FAITS DIVERS
DirectLCI
EYE OF A TIGER - Une certaine confusion a régné vendredi soir, aux abords de France Télévisions, non loin du pont du Garigliano, dans le XVe arrondissement de Paris. Un tigre s'est échappé du zoo du cirque Bormann Moreno, entraînant une interruption du trafic sur la ligne du tramway desservant le site. Le félin a été abattu par la police et son propriétaire a été placé en garde à vue.

C'est incident peu courant qui s'est déroulé ce vendredi 24 novembre, en fin d'après-midi, dans le XVe arrondissement de Paris. Les pompiers ont été appelés peu avant 18H00 par des particuliers ayant aperçu un félin errer dans la rue.


Le tigre s'est échappé d'un cirque installé non loin de l'hôpital Georges Pompidou et des locaux de France Télévisions. Le fauve a ensuite été aperçu sur les voies du tramway desservant les différents sites du secteur, entraînant du coup une interruption du trafic sur la ligne 3a.

Des policiers armés sont alors venus sur place, comme en témoignent les tweets des journalistes du groupe France Télévisions. 

Pour tenter de récupérer le tigre, les dompteurs du cirque, équipés d'une perche et d'un morceau de viande, sont également entrés en action. Quelques minutes plus tard, des détonations ont été entendues et la RATP signalait que tout revenait à la normale. De son côté, la Préfecture de police indiquait dans un tweet que tout danger  était écarté. "Le propriétaire était sous le choc. Lorsque nous sommes arrivés, le tigre de 200 kg était déja mort", explique un porte-parole des pompiers, le capitaine Valérian Fuet, à l'AFP. L'animal a été abattu "dans une allée (...), il n'était pas en pleine rue, il n'y avait pas de passants", a-t-il ajouté. Le cadavre de la bête devra être repris par le cirque ou transporté dans une clinique pour qu'une autopsie soit pratiquée, a précisé M. Fuet.

En vidéo

Inde : sur les traces des tigres sauvages

Selon les informations du Parisien, le tigre a été abattu par son propriétaire. Ce dernier a ensuite été placé en garde à vue pour "mise en danger de la vie d'autrui".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter