Viols en série dans la Sambre : "Le chauffeur de bus a sauvé la vie de ma fille"

Viols en série dans la Sambre : "Le chauffeur de bus a sauvé la vie de ma fille"
FAITS DIVERS
DirectLCI
TÉMOIGNAGE – La mère de la collégienne qui aurait été agressée par celui que l’on surnomme "le violeur présumé de la Sambre" s’est confiée dans la "Voix du Nord". C’est cette dernière agression derrière la gare d’Erquelinnes, en Belgique, qui a permis de remonter la trace de Dino Scala.

Elle serait la dernière victime de Dino Scala. Maurine*, 15 ans, a été agressée le 5 février dernier par un homme près de la gare d’Erquelinnes. C’est cette agression qui a conduit à l’arrestation du père de famille de trois enfants à Pont-sur-Sambre en début de semaine. Dino Scala est depuis soupçonné de plusieurs dizaines de viols et d’agressions sexuelles. 


Dans La Voix du Nord, la mère de l’adolescente raconte ce lundi que Maurine "n’oubliera jamais". Comme chaque jour, sa fille attend le bus avec ses copines pour aller au collège entre 7h et 7h30. "Mais ce lundi-là, elle est arrivée en avance. Elle était seule et il faisait encore noir", raconte sa mère. Un homme l’attaque par derrière et l’emmène derrière le bâtiment de la gare. "Il lui a demandé de se déshabiller, elle s’est débattue", poursuit-elle. L’agresseur l’aurait alors frappée et, alors qu’elle tentait de se libérer, menacée avec un couteau. "Elle a pris peur, elle s’est rendu compte qu’elle n’avait plus le choix… Elle a commencé à se déshabiller", explique sa mère. 

"Elle se sent salie"

Au moment des faits, un bus est arrivé et le chauffeur a entendu les cris de l’adolescente. L’agresseur prend la fuite dans son véhicule stationné devant la gare. Ce sont les images de vidéosurveillance installées à cet endroit qui permettront d’identifier une partie de sa plaque d’immatriculation. 


"C’est le chauffeur qui lui a sauvé la vie. S’il n’était pas arrivé, elle aurait été violée", glisse la maman. Sa fille a été hospitalisée. Elle souffre de côtes froissées et est très marquée psychologiquement. "Elle se sent salie", témoigne sa maman.

En vidéo

Viols dans la Sambre : une des victimes présumées raconte son agression

Les aveux de Dino Scala devant les enquêteurs français conduisent aujourd'hui le parquet de Charleroi à vouloir l'auditionner et récupérer son ADN, afin de la comparer à des traces génétiques (liées à des délits ou crimes non résolus) recensées dans une banque de données belge, ce qui nécessite une demande d'entraide judiciaire européenne à la justice française.


*Le prénom a été modifié

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter