Viols en série sur des hommes à Nantes : la police lance un appel à témoins pour retrouver d’éventuelles autres victimes

FAITS DIVERS

ENQUÊTE - La brigade des mœurs de la Sûreté départementale de Loire-Atlantique lance un appel à témoins après une série de viols commis sur des jeunes hommes et survenus en octobre 2016 à Nantes (Loire-Atlantique). L'auteur présumé a été interpellé mais les policiers le soupçonnent d'avoir commis d'autres agressions et recherche d'éventuelles victimes.

La démarche est peu courante mais pourrait aider les enquêteurs dans leurs investigations. Mardi dernier, la brigade des mœurs de la Sûreté départementale de Loire-Atlantique a lancé un appel à témoins pour tenter de retrouver d'éventuelles victimes d'un violeur en série. 

L'auteur présumé des fait, âgé de 18 ans, a été interpellé le 30 octobre 2016. Deux jours plus tard, il était mis en examen pour "viols" et placé en détention provisoire. Trois agressions - sur deux adolescents âgés de 17 ans et un jeune majeur âgé de 19 ans - lui sont à ce jour reprochées, mais les enquêteurs suspectent l'individu d'avoir commis d'autres faits. 

Toujours le même modus operandi

Les trois victimes qui ont porté plainte ont été agressées le 25 octobre  2016 près du stade de La Beaujoire pour l'une, le 27 octobre près du marché de Talensac pour la deuxième, et dans le quartier du Hangar à Bananes le 29 octobre pour la troisième. 

Le mode opératoire était toujours le même. A chaque fois, le suspect repérait une victime avec des complices. Ensemble, ils dérobaient les effets personnels de leur proie. "Les agresseurs prenaient ensuite la fuite et, quelques minutes plus tard, cet individu accusé aujourd'hui de viols revenait seul vers la victime pour lui proposer de récupérer ses effets personnels. Une fois à côté d'elle, il se voulait rassurant, précise une source proche de l'enquête à LCI ce jeudi. Il aurait notamment dit aux trois jeunes garçons des phrases comme : 'Moi je suis gentil', 'Je ne suis pas comme eux', 'Je vais te rendre tes affaires'... Une fois isolé avec la victime, il la menaçait en affirmant qu'il avait un couteau, arme blanche qu'il n'a jamais exhibée, et abusait d'elle sexuellement avant de prendre la fuite". 

Accusé d'une première agression sexuelle en 2015

Domicilié à Bressuire (Deux-Sèvres) puis aux Herbiers (Vendée), le violeur présumé avait rejoint son père à Nantes en septembre. "Il avait déjà été mis en cause pour des faits similaires en 2015, à Bressuire, où il est soupçonné d'avoir agressé sexuellement un jeune homme. Il avait d'ailleurs été placé sous contrôle judiciaire, poursuit la source. Aujourd'hui, les enquêteurs de la brigade des mœurs le soupçonnent d'avoir commis d'autres agressions sur Nantes entre son arrivée en septembre 2016 et son interpellation le 30 octobre 2016. S'il y a d'autres victimes, il faut qu'elles se fassent connaître". 

Toute personne pouvant apporter des éléments à l'enquête est invitée à contacter la brigade des mœurs au 02.53.46.73.66 ou 73.67. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter