Le nombre de policiers blessés a augmenté de 25% en cinq ans

DirectLCI
EXPLOSION - Au surlendemain de l'agression de quatre policiers à Viry-Châtillon, l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a révélé que les nombre de policiers et gendarmes blessés dans leurs missions avait massivement augmenté entre 2010 et 2015.

Quatre policiers, enfermés dans leur véhicule par des délinquants agissant en bande, sous l'imminence du jet d'un cocktail molotov. Cette scène d'ultra-violence, observée samedi 8 octobre à Viry-Châtillon (Essonne), est le symbole d'une violence croissante à l'encontre des forces de l'ordre, que les statistiques viennent souligner.

Ainsi, l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, chargé d'analyser statistiquement les différents phénomènes criminels, a pu compiler les données chiffrées de cette tendance. Entre 2010 et 2015, le nombre de policiers blessés pendant leurs missions a augmenté de 25%. Ils étaient 4535 à le signaler il y a six ans, contre 5674 l'année dernière.


La hausse est encore plus importante pour les gendarmes. En 2010, ils étaient 1408 à avoir subi une agression physique, contre 1807 en 2015.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter