Voiture à contresens sur l'A6 en Saône-et-Loire : trois morts, dont un père de famille et sa fillette

DirectLCI
COURSE FOLLE – Dans la nuit de mardi à mercredi, une voiture conduite par un homme de 68 ans a pris l’autoroute A6 en contresens avant de percuter un autre véhicule. Les deux conducteurs, le sexagénaire et un père de famille de 38 ans, ont été tués sur le coup. La fillette de ce dernier est décédée peu après.

Terrible accident la nuit dernière sur A6. Au nord de Mâcon (Saône-et-Loire), une personne âgée au volant d'une Clio qui roulait à contresens sur l’A6 a percuté de plein fouet un autre véhicule de marque Renault Scénic. Ce dernier transportait un couple - le père né en1979 et la mère née en 1978 - et ses trois enfants âgés de 13 ans et 3 ans. 


Survenue aux alentours de 00h30 dans le sens Paris-Lyon à hauteur de Fleurville au kilomètre 372,  la collision  a provoqué le décès des deux conducteurs et d’une fillette âgée de bientôt 4 ans. Selon le site Creusot-infos, la jeune victime a succombé à ses blessures à 2h25, alors que les secours tentaient de la ranimer. Nice Matin précise que la famille était originaire de La Trinité (Alpes-Maritimes), et que le père était éducateur spécialisé à Nice.

Trois personnes hospitalisées

Dans un "état critique", un adolescent de 13 ans a été héliporté dans un hôpital de Lyon. Blessés légèrement, la mère de famille et son autre fils, jumeau du premier qui se trouve dans un état critique, ont également été conduits dans un hôpital par les secours. Le conducteur de la Clio était lui âgé de 68 ans. "ll roulait à une vitesse comprise entre 110 et 130 km/h", au moment du drame selon une source proche du dossier à LCI.  


"25 sapeurs pompiers ont été mobilisés, sept véhicules de secours ont été engagés et un véhicule du Service Mobile d'Urgence et de Réanimation (SMUR ndlr)", précise Marlène Germain, directrice de cabinet du préfet de Saône-et-Loire à notre rédaction. Quinze gendames étaient également sur place pendant plusieurs heures pour gérer notamment le flux de circulation. 

Analyses toxicologiques en cours

"Pourquoi ce monsieur était sur l'autoroute (à contresens)? A ce stade, ce n'est pas du tout établi", a-t-on déclaré au parquet de Mâcon auprès de l'AFP, en précisant que des analyses toxicologiques sur les deux conducteurs étaient en cours.  


Précision dramatique, un patrouilleur de la société d'autoroute avait croisé la route de la voiture à contresens et avait tenté, en vain, d'intervenir, a rapporté le directeur général adjoint de la société APRR qui exploite l'A6,. "Un patrouilleur de l'APRR, qui se trouvait à proximité, s'est porté à sa hauteur. Il l'a klaxonné, lui a fait des signaux avec ses phares mais le conducteur est resté complètement sourd à ses signes", a raconté responsable. "Le choc est malheureusement arrivé quelques minutes après", a-t-il déploré. Les gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière ont été chargés de l'enquête. 


Selon la Sécurité routière, 124 accidents, dont 26 mortels, ont été dus en 2016 à un véhicule circulant à contresens sur une autoroute ou sur une route à chaussées séparées. Ils ont coûté la vie à 28 personnes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter