Accidents mortels de chasse en série ce week-end

Accidents mortels de chasse en série ce week-end

FAIT DIVERS – Deux chasseurs ont été tués dimanche dans le Var et le Tarn lors de battues. Des enquêtes auprès de la gendarmerie ont été ouvertes pour comprendre comment ces drames ont pu arriver.

Deux morts en une journée… Série noire lors de parties de chasse dans le Var et le Tarn ce week-end. Dimanche matin, un chasseur de 72 ans a perdu la vie lors d’une battue au sanglier à Gassin (Var). L’homme a été touché au cou par la balle d’un autre chasseur qui avait ouvert le feu au moment où, selon son récit, l’animal passait. La victime est décédée sur place. 

L’auteur présumé du tir a été placé en garde à vue. Il n’explique pas comment la balle a pu atteindre son camarade qui se trouvait à une soixantaine de mètres et évoque un possible ricochet sur un rocher. L'enquête a été confiée à la brigade territoriale de gendarmerie de Saint-Tropez. Il s'agit du second accident mortel de chasse dans ce département. Le 3 octobre dernier, à Seillons-Source-d'Argens, un chasseur de 70 ans, qui avait été pris pour un sanglier, était également tombé sous les balles de son coéquipier.  

Un chasseur également tué dans le Tarn

Dimanche après-midi, à Saint-Salvy-de-la-Balme, dans le Tarn, c'est une chasse au chevreuil qui s’est achevée en drame. Un chasseur de 65 ans a été mortellement touché par la balle d'un autre. Atteint à la poitrine, il n’a pu être sauvé. Là aussi, une enquête a été ouverte par les armes de Castres pour comprendre comment le chasseur qui tirait en direction d'un chevreuil a atteint la victime. 

Selon un bilan établi par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), le nombre d'accidents de chasse relevés s'était établi à 143, dont 18 mortels, au cours de la saison 2016-2017 (entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne va décider ce jeudi de restrictions supplémentaires

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.