YouTube : un agent de vidéastes mis en examen pour corruption de mineurs

YouTube : un agent de vidéastes mis en examen pour corruption de mineurs

FAITS DIVERS
DirectLCI
JUSTICE - Benjamin Lemaire, agent de youtubeurs et community manager de célébrités comme Sophie Marceau ou JoeyStarr, a été mis en examen et placé en détention le 28 octobre pour "corruption de mineur", d'après les informations de "BuzzFeed News".

Après la mise en examen de Jean-Marc Morandini pour "corruption de mineur aggravée" qui secoue depuis trois semaines ITélé, une autre affaire de détournements de mineurs agite les réseaux sociaux, et plus précisément le mileu des youtubeurs.  Comme le rapporte BuzzFeed News, Benjamin Lemaire, agent de youtubeurs et community manager de célébrités comme Sophie Marceau ou JoeyStarr, a été mis en examen et placé en détention le 28 octobre pour "corruption de mineur aggravée et atteinte sexuelle sur mineur aggravée". 


Dans cette affaire, la victime présumée est âgée de 14 ans, selon une source judiciaire. Contacté par BuzzFeed News, le parquet de Paris a confirmé les chefs d’inculpation et indiqué que Benjamin Lemaire se trouvait encore en détention le 4 novembre.


L'enquête de Jules Darmanin montre comment cet homme, âgé de 31 ans, a utilisé son influence sur Twitter et YouTube pour aborder des mineurs, parfois de moins de 15 ans, et avoir des conversations de nature sexuelle avec eux.

Des rumeurs insistantes

Depuis plusieurs mois, les rumeurs se faisaient insistantes, notamment sur Twitter. “Malheureusement, des #Morandini, il y en a partout. Y compris dans l’univers de YouTube”, tweetait par exemple Alexandre Calvez le 12 juillet dernier, lorsque Les Inrocks révélaient l'affaire Morandini.

Lire aussi

Finalement, le 5 septembre, plusieurs personnes, dont le youtubeur Anthonin, citent un nom : Benjamin Lemaire, preuve à l'appui.

Une première information judiciaire ouverte début 2015

Selon BuzzFeed News, une information judiciaire avait déjà été ouverte début 2015 pour des faits commis sur des mineurs entre 2011 et 2014 à la suite de quoi “il avait passé quatre mois en prison avant d’être placé sous contrôle judiciaire en avril 2015”. En septembre dernier, il a été de nouveau placé en détention pour d’autres accusations. Dans la foulée, le parquet a recueilli une lettre signée par huit personnes, dont des youtubeurs qui ont apporté de nouveaux témoignages pour des faits remontant à 2010. Une enquête avait déjà été ouverte à son encontre entre 2007 et 2010.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter