Que faire des (très nombreux) dessins de vos enfants ?

Famille

ŒUVRES D'ART - Votre enfant a une âme d'artiste ? Parfait... Mais au quotidien, sa production, bien qu'émouvante, peut aussi vite devenir encombrante. Alors, comment stocker ces bouts d'enfance ? Faut-il les trier et les ranger, ou bien les exposer ? Voici nos astuces.

257 gribouillages, 128 "bonhommes têtards", 79 feuilles de papier remplies de gommettes, 53 coloriages représentant l’obsession enfantine du moment, à savoir au choix des dinosaures, des princesses, ou des arcs-en-ciel, sans compter une dizaine de sculptures improbables... La créativité de votre enfant n'a pas de limites. "Et c'est tant mieux, s'exclame le psychologue Jean-Luc Aubert. Dessiner, peindre, colorier, c'est primordial pour le développement des enfants. Prenez, par exemple, la première phase de gribouillage : elle va permettre au tout-petit d'affiner la précision de son geste, de bien tenir son stylo, ce qui va le mener petit à petit vers l'écriture. C'est donc une étape importante qu'il ne faut pas négliger", souligne-t-il. 

Oui mais voilà, leurs gribouillis s'entassent peu à peu. Résultat, les feuilles commencent à se déchirer, la gouache à se craqueler et le frigo à crouler sous leurs œuvres en tout genre. Alors, que faire de toute cette production enfantine ? Doit-on trier, jeter ? A chaque fois, c'est un cas de conscience pour les parents. "La première chose à faire, c'est de demander à votre progéniture de choisir. C'est ce qui me paraît le plus simple", avance notre spécialiste, fondateur de la chaîne YouTube Questions de psy. "Et pas d'inquiétude, les enfants accordent souvent moins d'importance à leurs dessins que vous !"

Lire aussi

D'abord, on trie

Il ne sera donc pas nécessaire de jeter ses œuvres derrière son dos. On évite aussi d'en garnir le mur des toilettes en lui disant qu'on les met là parce qu'on ne sait pas quoi en faire. "Ce serait en effet nier le travail de l'enfant et il faut éviter cela", prévient Jean-Luc Aubert, qui conseille de bien choisir l'endroit où on souhaite les afficher : "C'est le premier geste dont l'enfant est acteur. La plupart du temps, il est passif car on agit tout le temps à sa place, et là, à travers le dessin, il produit quelque chose qui vient de lui. Symboliquement, c'est donc très important. Il montre qu'il est capable de faire quelque chose. Du coup, il est nécessaire que les parents mettent ce travail en valeur".

Première étape, on choisit et on sélectionne avec lui, devant lui, les dessins à garder et ceux qui pourront, par exemple, servir de brouillon. "Ce sera une bonne occasion de discuter et d’échanger autour des œuvres qu’il a réalisées durant l'année. Demandez-lui lesquelles il a envie de conserver et pourquoi, mais aussi ce qu'il a voulu exprimer, sans toutefois chercher à tout prix une interprétation que seul un spécialiste peut faire", insiste notre psychologue. 

Les garder, oui... mais comment ?

Quand on décide de tout garder, le problème qui s'impose rapidement est le manque d’espace. Dans le meilleur des cas, les dessins de vos enfants finissent soigneusement rangés dans des pochettes ou des boîtes qui ne sont plus jamais ouvertes, ou tapissent le frigo de la maison. Mais, un beau jour, ils doivent céder la place à d'autres. Voici quelques astuces pour vous aider à conserver cette production sans vous transformer en archiviste...

Recycler des cintres pour accrocher ses dessins au mur

Un coin libre sur un mur de la maison ? Des cintres en bois pour pantalons ou jupes peuvent se reconvertir en pinces d’exposition. En plus, ils ont l’avantage de s’ouvrir facilement, ce qui vous permettra de changer régulièrement les œuvres de votre enfant. Vous transformerez ainsi une cloison grisâtre en un charmant coin créatif.

Composer une belle mosaïque

Découpez les plus beaux gribouillis de votre bout'chou et assemblez-les en les collant sur une même feuille. Vous pouvez également les redimensionner en vignettes, avec un logiciel de retouches d’images ou d’illustration, les assembler et les faire imprimer sur une affiche. Une solution astucieuse quand on n'arrive pas à choisir.

En faire un calendrier...

Un mois, un dessin ! Pour cela, il vous suffit de photographier 12 esquisses de votre bambin chères à votre cœur. Et des sites comme Lalalab, Cheerz, ou MonAlbumPhoto se chargent de concevoir un joli calendrier. A partir de 13,99 € le calendrier Carré.

Ou des magnets

Voilà une autre idée pour habiller le frigo (et au moins les dessins de ses chérubins ne se transforment pas en vieux papiers gras), les magnets servent à décorer toutes les surfaces aimantées. Toujours chez Lalalab, c'est l'un des produits stars. Pack de 10, 11,90 €, livré dans un pochon fabriqué à partir de matériaux recyclés.

Créer un livre 

Tout comme pour les calendriers, vous pouvez également créer de beaux recueils avec les chefs-d’oeuvre de votre enfant. Ainsi, une jeune maman, inspirée par ses deux garçons très créatifs et très prolifiques, a décidé de fonder Les Douces Mines. Il vous suffit d'envoyer votre sélection de dessins. Vous n'avez plus ensuite qu'à valider la proposition de mise en page des dessins numérisés, avant de recevoir votre album personnalisé à la maison (30 dessins, à partir de 70 €).

Transformer ses dessins en vêtements...

Et pourquoi ne pas montrer ses dessins au plus grand nombre en réalisant des objets personnalisés ? Grâce à Dessine Ton Vêtement, vous allez pouvoir concevoir des robes ou des tee-shirts à partir de leurs créations. Pour ce faire, imprimez le modèle désiré et faites-le colorier par votre enfant. Vous n'avez plus qu'à photographier son illustration et à l'envoyer. Ces créations originales sont disponibles en taille enfant ou adulte. A partir de 24,90 €.

Par ailleurs, Dessine Ton Vêtement lance un concours pour tenter de gagner une serviette de bain à l'effigie du plus beau dessin de votre enfant. Pour participer, rien de plus simple : il suffit de faire une photo de votre enfant avec ledit dessin à ses côtés.

... Ou en set de table, mug, bijou

Vous pouvez également plastifier ses croquis pour en faire des sets de table. Helloprint peut, par exemple, s’en charger pour vous (à partir de 10, 21,45 €). Ou les faire imprimer sur des mugs, des coussins, pour offrir des cadeaux uniques à toute la famille. 

Par ailleurs, certaines marques comme HappyBulle vous permettent de transformer les créations de vos enfants en bijoux gravés. Pour cela, prenez son dessin en photo ou scannez-le, choisissez le type de support (bague, bracelet, pendentif...), et moins de 10 jours après, vous recevez votre bijou unique (à partir de 30 € le bracelet, livraison offerte à partir de 50 €).

Garder ses dessins... en format 2.0

Enfin, pour les plus organisés, l’application gratuite TyDessin permet de prendre en photo, puis de ranger par date, thème, style, les dessins (et pas que) de votre enfant, avec à chaque fois une petite légende. TyDessin est disponible sur Apple store et Google play.

Et si les œuvres de votre enfant rentraient au musée ?

Depuis dix ans, Le Muz est un musée en ligne qui expose les œuvres des enfants. Un projet pas comme les autres né d'un constat tout simple : "les enfants produisent des choses formidables mais les adultes n’en font pratiquement rien", raconte la co-fondatrice Aline Hébert-Matray dans Slate. Aujourd'hui ce musée virtuel rassemble plus de 4.000 œuvres d’enfants dans ses collections. 

Et le vôtre peut voir exposer les siennes ! Il vous suffit pour cela d'envoyer au Muz ses créations (dessins, sculptures...). Mais attention,  toutes ne rejoignent pas la collection permanente. Un jury composé d'artistes et d'enseignants s'occupe de la sélection : "On assume ce choix, comme on le ferait dans n’importe quel musée : on veut donner à voir le meilleur de ce que font les enfants. En revanche, on fait très attention à encourager celles et ceux dont les œuvres n’ont pas été retenues, afin de ne pas arrêter leur élan créatif", souligne la co-fondatrice.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter