Cinq conseils pour sensibiliser ses enfants à l'écologie

Famille

ÉDUCATION - La planète est polluée, la température monte et les actions politiques pour changer la donne trop peu efficaces. Afin d'éviter que le pire ne se produise, il est nécessaire d'agir maintenant, individuellement, mais aussi de montrer l'exemple à nos enfants qui reprendront d'ici peu le flambeau. Pour les éveiller à l'écologie et les informer des enjeux auxquels ils devront faire face, LCI vous donne cinq conseils.

Cela est dit et répété depuis trop longtemps. Notre planète est en danger. Depuis l'ère de l'industrialisation, nous engloutissons les ressources qu'elle a à offrir sans modération et relâchons dans l’atmosphère, les océans et la terre des polluants qui mettent en danger la biodiversité, dont l'Homme lui-même fait partie. Car cette consommation irraisonnée, si grisante soit-elle, se fait bel et bien au détriment des générations futures, de l'avenir de nos enfants.

Ce sont eux, pourtant, qui récupéreront la planète que nous leur avons laissée. En l'état. Qu'en feront-ils ? La souilleront-ils à leur tour, sans vergogne, en imitant leurs aînés ? Seront-ils plus sages ? Cela dépendra, bien sûr, en partie de l'éducation qu'ils auront reçue. C'est pourquoi il est important de leur montrer l'exemple dès à présent, au travers de petits gestes du quotidien qui, s'ils sont repris par tous, peuvent changer beaucoup de choses dont les priorités des politiciens qui nous gouvernent. C'est pourquoi il est important de leur ouvrir les yeux sur les problématiques actuelles. De leur ouvrir les yeux sur le gâchis sans nom que nous sommes en train de commettre. Voici cinq conseils qui vous y aideront.

Privilégier les activités en extérieur

Pour se construire, développer leurs sens et la connaissance du monde qui les entoure, les enfants ont besoin de jouer aux aventuriers. Courir, grimper, se cacher, observer... N'hésitez donc pas à les faire sortir le plus souvent possible, dans votre jardin si vous en avez un, dans un parc, une forêt ou à la campagne, le temps d'un week-end ou de vacances. Ne vous sentez pas pour autant obligé de leur proposer des activités. Car l'ennui est souvent source de grande créativité et d'imagination. Laissez donc plutôt votre enfant observer les insectes et les plantes, lancer des cailloux, construire des cabanes ou encore jouer avec un bâton. Ces temps passés à l'extérieur sont d'autant plus intéressants que ses occupations varieront avec les saisons, qu'il apprendra à connaitre.

Voir aussi

Faire un potager à la maison

L'apprentissage des saisons passe aussi par la pratique. Installer un potager dans votre jardin ou dans des bacs disposés sur votre balcon ou votre rebord de fenêtre peut ainsi permettre à votre enfant d'observer les différents fruits, légumes et herbes aromatiques qui y pousseront en fonction des conditions climatiques. Ce qui devrait aussi lui faire prendre conscience, par exemple, que manger des fraises en plein mois de janvier n'a rien de logique.

N'hésitez pas à le laisser utiliser les outils de jardinage et plonger ses mains dans la terre, ce n'est pas sale ! Cela lui permettra, en quelque sorte, de créer un lien direct avec celle-ci. Il sera de plus sans nul doute ravi de voir ses petites graines pousser de jour en jour et déguster les fruits de sa récolte. Ce sera aussi l'occasion pour lui d'éveiller ses papilles aux différentes saveurs et, peut-être, de manger ce qu'il n'aurait jamais osé goûter si cela lui avait été servi tout cuit dans son assiette.

Si vous habitez à la campagne ou y êtes en vacances, vous pouvez aussi entreprendre une partie de cueillette. Cette expérience devrait sans nul doute enrichir les connaissances de votre enfant sur les arbres, arbustes, buissons et plantes comestibles et lui permettre de déguster ce qu'ils ont à offrir. Rien de tel qu'un bon fruit tout juste cueilli !

Voir aussi

Proposer des activités manuelles en rapport avec la nature

Votre enfant passe son temps à jouer avec de la pâte à modeler ou aux Playmobil ? C'est bien, mais pourquoi ne pas aussi lui proposer des activités manuelles en rapport avec la nature ? Offrez-lui par exemple un cahier pour composer un herbier. Cela l'aidera à mieux connaître l'environnement qui l'entoure et à se rendre compte que celui-ci est composé d'une multitude d'espèces, parfois fragiles et étonnantes. La composition de cet herbier donnera également un but aux balades, qui peuvent parfois être rébarbatives pour les enfants.

En lui prêtant main forte, aidez-le aussi, s'il en a envie, à fabriquer un nichoir à oiseau ou un hôtel à insectes, une petite structure de bois comportant plusieurs types d'abris pour les petites bêtes. Cela lui permettra ensuite de les observer aller et venir et de comprendre un peu mieux leur façon de vivre.

Lire aussi

Apprendre à trier les déchets

Trier ses déchets, c'est concevoir la fragilité de notre planète. Comprendre qu'un cahier placé dans le bac jaune pour être recyclé évitera la coupe de nouveaux arbres et l'utilisation de milliers de litres d'eau pour en fabriquer un neuf, qu'une bouteille en verre dans le bac vert prévient des dépenses d'énergies et de ressources inutiles pour en fabriquer une nouvelle. Éduquer son enfant à ces gestes simples, en lui expliquant leur importance, l'éveillera sans aucun doute à l'importance des petites actions du quotidien pour préserver notre planète, comme éteindre la lumière en sortant d'une pièce ou couper l'eau lorsque l'on se savonne.

Mieux encore : faire son compost. Redonner à la terre ce qui appartient à la terre, mettre de côté ses épluchures et ses déchets végétaux pour les transformer en terreau fera prendre au tri des déchets tout son sens aux yeux de votre enfant. Il pourra de plus utiliser l’engrais naturel récolté pour nourrir les petites graines qu'il a planté. La nature est si bien faite. Si vous n'avez pas de jardin, sachez qu'il existe des composteurs spécialement conçus pour l'intérieur.

Voir aussi

Si vous faites une promenade sur la plage ou dans la forêt, proposez à votre enfant une activité ludique : la chasse aux déchets. Muni d'un sac, vous aiderez le lieu à reprendre de sa superbe tout en montrant à votre enfant à quel point il est important de laisser la nature intacte derrière son passage si l'on veut en profiter pleinement. Vous pourrez ensuite trier ces déchets pour qu'ils soient dûment recyclés.

Recycler, c'est aussi redonner vie aux objets pour leur éviter la poubelle. Avec votre enfant, n'hésitez pas à organiser de petits ateliers manuels pour imaginer une nouvelle utilité aux objets dont vous ne vous serviez plus. Une vieille boîte peut ainsi être repeinte et customisée pour y cacher ses trésors, un rouleau de papier toilette et quelques boutons et bouts de ficelle se transformer en poupée, ou encore une bouteille en plastique vide en mangeoire à oiseaux.

Découvrir la nature avec des livres

Avant même qu'il sache lire, il vous est aussi possible d'éveiller votre enfant à la nature grâce aux images. "Le livre des 4 saisons" de Rotraut Suzanne Berner paru aux éditions La Joie de Lire, foisonne de petits détails à observer pour se raconter une multitude d'histoires en tenant compte des transformations liées aux changements de saison, mais aussi au passage du temps. Nul doute que ce best-seller de la littérature jeunesse saura accompagner votre bambin dans les premiers pas de ses connaissances sur la nature.

Ils sont les piliers de notre environnement et ont encore tant de choses à nous apprendre. Les arbres sont au cœur de l'ouvrage "Arbres" de  Wojciech Grajkowski, illustré par Piotr Socha, aux éditions La Martinière Jeunesse. Qu'est-ce qu'un arbre ? Comment les Hommes s'en servent-ils ? Comment sont-ils considérés et représentés dans les religions et mythologies ? Ce grand livre illustré, poétique et drôle s'avère être une véritable encyclopédie sur ces végétaux, si beaux, qui abritent toutes sortes de vies.

Paru en 2013 aux éditions Kaleïdoscope, "Cet élan est à moi" d'Oliver Jeffers traite d'un tout autre sujet : celui de l'emprise de l'Homme sur la nature. Est-il possible de posséder un animal ? Qui plus est sauvage ? Quel pouvoir peut-on exercer sur lui ? Dans ce livre, superbement illustré, Wilfred, un petit garçon a adopté un élan, Marcel. Malgré toute l'énergie qu'il consacre à son dressage, l'animal n'en fait qu'à sa tête et ne lui prête que bien peu d'attention. Un conte très drôle et instructif.

"Le voyage de Plume", lui, permet d'aborder la question de la fonte des glaces au travers de l'ours Plume. Dans ce grand classique de la littérature jeunesse (éditions NordSud), Hans de Beer conte l'histoire d'un petit ours polaire séparé de ses parents après que le morceau de banquise sur lequel il dormait s'est détaché et l'emporte à la dérive.

Pour inculquer à votre enfant l'amour de la nature, il s'agit finalement, et avant tout, de l'éveiller le tôt et le plus possible à son environnement. Nul besoin de l'emmener à l'autre bout du monde pour lui prouver la beauté de notre planète. L'observation, le goût et le toucher de la nature que ce soit dans votre jardin, dans le parc du coin de la rue, en forêt ou à la campagne est déjà une aventure en soi. Même si, bien sûr, découvrir de multiples paysages (mer, montagne, plaines, forêts, lacs, etc.), ne peut que lui faire réaliser la richesse de notre habitat et sa fragilité. L'évasion et l'apprentissage par les films et les livres constitue d'autre part un très bon outil pour lui ouvrir les yeux sur les problématiques qui se posent aujourd'hui quant à la santé, aujourd'hui menacée de la Terre.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter