Congé paternité : les papas finlandais auront bientôt… 12 fois plus de jours que les Français

Congé paternité : les papas finlandais auront bientôt… 12 fois plus de jours que les Français
Famille

NAISSANCES - L'égalité hommes-femmes n'est pas un vain mot en Finlande. La preuve, le nouveau gouvernement a annoncé mercredi 5 février que le congé paternité allait être allongé et atteindre la même durée que celui des mères, soit 164 jours... contre seulement 14 jours pour les papas français.

On savait les pays nordiques en pointe en matière de politique familiale. Le gouvernement finlandais en a donné une nouvelle confirmation mercredi : il a annoncé avoir décidé d’accorder aux nouveaux pères la même durée de congé indemnisé qu’aux nouvelles mères. A l'horizon 2021, tous les congés rémunérés des jeunes parents seront ainsi étendus à près de sept mois, soit à exactement 164 jours de congés payés, bien loin - près de 12 fois plus - des 14 jours accordés aux pères français (3 jours à prendre immédiatement après la naissance, 11 jours calendaires ensuite). Aujourd'hui, les mères finlandaises ont le droit à 4.2 mois et les pères à 2,2 mois.

Une façon d'inciter les nouveaux pères à passer plus de temps avec leur bébé. Mais pas que... Pour Aino-Kaisa Pekonen, ministre de la Santé et des Affaires sociales, interrogée par Reuters, cette "réforme radicale des prestations familiales" a pour but d’instaurer l’égalité des sexes et de renforcer les relations entre parents pour stimuler le taux de natalité relativement bas dans le pays.

Lire aussi

Relancer la natalité

Il faut dire que le nombre de nouveau-nés en Finlande a diminué d’environ un cinquième entre 2010 et 2018, à 47.577 naissances, pour environ 5,5 millions d’habitants. Cette mesure visant à "promouvoir le bien-être et l’égalité des sexes" permettra au gouvernement finlandais de booster la natalité dans le pays comme l’ont fait l’Islande et la Suède, indique le ministre de la Santé et des Affaires sociales.

La Suède voisine a en effet le système de congé parental le plus généreux d'Europe, avec 240 jours chacun après la naissance d'un bébé. Au sein de ce dispositif, le père et la mère ont pour obligation de prendre au moins 60 jours chacun. Il reste ensuite 360 jours à partager dans le couple. Chacun conserve 80% de son salaire.  De quoi laisser songeurs les papas français...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent