Dans le nouveau Monopoly, on n'achète plus des rues mais des inventions créées par des femmes

Famille

FEMMES, JE VOUS AIME - Le Monopoly s'adapte à son époque avec une nouvelle version de son jeu mythique qui met en lumière des femmes entrepreneures et inventrices. Parmi les changements notables de cette version disponible dans les jours à venir en France : les femmes gagnent plus d'argent que les hommes !

On l'ignore souvent, mais de nombreuses inventions qui facilitent notre quotidien ont été mises au point par des femmes. Citons pêle-mêle le WIFI, le chauffage à énergie solaire, les essuie-glaces, les verres anti-reflets et même - dans une moindre mesure - les cookies au chocolat ! Pour célébrer ces pionnières, Hasbro a lancé mardi 10 septembre aux Etats-Unis une toute nouvelle version de son mythique Monopoly, intitulé sobrement Mme Monopoly, qui sera disponible en France dès la mi-septembre (en pré-commande sur internet), et à la fin du mois dans la plupart des magasins de jeux et de jouets.

Et chose inédite dans l'histoire de ce jeu, la traditionnelle mascotte, un homme d'affaires à moustache et haut-de-forme - qui vient de souffler ses 85 ans -, a été remplacée par sa nièce, une avocate, qui contrairement à son oncle, un magnat de l'immobilier avide de nouvelles propriétés, s'est donnée pour mission de soutenir les femmes entrepreneures et inventrices. Résultat, "les joueurs n'achètent plus des titres de propriété mais des innovations créées par des femmes, sur lesquelles ils peuvent  installer des sièges d'entreprise et non plus des maisons ou des hôtels", indique à LCI, Benoît Amiet, chef de produit chez Hasbro. 

Lire aussi

Une valeur éducative

Autre grande nouveauté, sur laquelle Hasbro espère une certaine prise de conscience, les joueuses reçoivent un peu plus d'argent au début du jeu : "1900 euros pour les femmes contre 1500 euros pour les hommes", précise Benoît Amiet. "Mais ça ne s'arrête pas là puisqu'elles ont également un peu plus d'argent à chaque fois qu'elles passent sur la case 'départ'". 

Un petit clin d’œil qui ne compensera pas l'écart de salaires dans la vie réelle, mais qui permettra peut-être de créer la discussion dans les chaumières. C'est en tout cas le but avoué par Hasbro : "Nous voulons en effet que les parents s'emparent de ce sujet avec leurs enfants puisque le Monopoly se joue avant tout en famille, explique notre chef de produit. Une façon de leur faire prendre conscience que les femmes ont aussi innové dans beaucoup de domaines".

Seul petit oubli, comme le souligne le Washington Post, il n'apparaît nulle part dans cette nouvelle version vantant les innovations féminines que le Monopoly a été créé en 1904 par une mystérieuse américaine nommée Elizabeth Magie, trente ans avant qu'un homme, Charles Darrow, ne décide d'adapter les règles du jeu, s'appropriant par la même occasion sa paternité !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter