Et si les grands-parents étaient rémunérés, quel salaire toucheraient-ils ?

Famille

IN-DIS-PEN-SABLE - Quel serait le salaire des grands-parents si leur travail était rémunéré ? Pour le savoir, Prontopro, un portail de mise en relation avec des professionnels de services à la personne, a pris en compte toutes leurs activités possibles auprès de la famille : chef à domicile, animateur, chauffeur, aide au ménage... Résultat, ils gagneraient deux fois et demi le smic !

Ils consolent, dorlotent, câlinent, prêtent une oreille attentive... Les grands-parents occupent une place particulière au sein de la famille et pour ne rien gâter, selon une étude Ipsos, réalisée en avril 2019, ils vont même jusqu'à mettre la main au porte-monnaie quand il s'agit d'aider leur progéniture, avec un coup de pouce qui s'élève à 1.650 € par an. Un soutien financier qui commence dès la naissance du premier petit-enfant.

Juste retour des choses, ProntoPro, un portail de mise en relation avec des professionnels de services à la personne, a voulu calculer quelle serait la bonne compensation s’il fallait les payer pour tout ce qu'ils font pour leurs petits-enfants. Selon leurs estimations - qui se situent dans une fourchette très haute -, le salaire idéal d'un grand-père ou d'une grand-mère équivaudrait à... près de 3.000 euros par mois !

Lire aussi

Des animateurs hors pairs

Pour calculer ce salaire moyen,  ProntoPro a pris en compte toutes les activités exercées par les grands-parents à l'intérieur et à l'extérieur de la maison, en se basant sur le salaire horaire versé à des professionnels. Au-delà de la garde quotidienne des enfants, l’une des tâches les plus ardues en termes de temps et de responsabilité et, pour cette raison, difficile à monétiser, le premier métier pris en considération est celui d’animateur. Il faut dire qu'avec toutes les heures consacrées au jeu et à l’amusement les grands-parents endosse parfaitement cet uniforme : ainsi, pour une heure de travail, certains professionnels vont jusqu'à gagner en moyenne 90 €. Si l'on considère que les grands-parents y passent 2 heures par semaine, la plateforme a estimé que cela représentait un gain de 720 € par mois. 

Par ailleurs, nombreux sont les grands-parents qui, lorsqu'ils sont à la maison avec leurs petits-enfants, en profitent pour cuisiner un repas chaud pour toute la famille. À cet égard, si un chef à domicile gagne en moyenne 50 € par personne, ProntoPro évalue à 800 € la rémunération de papy ou mamie pour 4 heures par semaine passés devant un fourneau. Sachant également qu'une employée de maison gagne environ 15 € de l’heure, l'aide au ménage demandée (ou non) par la fille ou la belle-fille revient à 120 € par mois. Ajoutez à cela la présence d'un ami à quatre pattes dans la maisonnée - ce qui n'est bien sûr pas le cas de toutes les familles - et voilà que les grands-parents se transforment en dog sitter. A raison de 10 heures par semaine, il convient d’ajouter au moins 480 € à la moyenne mensuelle. 

De même, un poste de chauffeur privé devient indispensable pour accompagner les enfants chez le pédiatre ou à la danse : ProntoPro compte en moyenne au moins 6 heures par semaine à un tarif horaire de 30 €, soit 720 €. Et puis, n'oublions pas que de nombreux enfants profitent des connaissances et de la participation directe aux événements historiques de leurs grands-parents pour améliorer leur moyenne en classe. Sachant que pour une heure de soutien en histoire, un tuteur privé gagne en moyenne 20 euros, cela équivaut à 80 € par mois. 

Lire aussi

Mais la participation des grands-parents ne s'arrête pas là, loin s'en faut. Ainsi, parmi les autres rôles n’entrant pas dans le calcul fait par ProntoPro, rappelons celui de psychologue nécessaire lorsque les petits-enfants traversent des moments difficiles ou ont besoin de conseils (55 € de l'heure), mais également celui de planificateur d'événements requis chaque fois qu'il s’agit d’organiser des déjeuners, des dîners de famille, ou encore des anniversaires. La rémunération de l'organisateur dans ce cas est de 10 à 20 % du prix de l'événement. 

Last but not least, les grands-parents occupent bien souvent la place de "bouche-trou" qui consiste à faire acte de présence en cas d'obligations soudaines des parents. Parmi les professionnels qui travaillent le plus en cas d’urgence (du plombier à l’électricien), notons que le coût moyen à prévoir est de 50 € de l'heure !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter