Fête des mères : la drôle d’idée de cadeau d’une appli de rencontre

Famille
ENTREMETTEUR (SE) - Vous n'avez pas encore trouvé ce qui fera plaisir à votre maman dimanche ? Pourquoi ne pas offrir un nouvel amoureux à votre mère si elle est célibataire ! C'est en tout ce que propose une appli de rencontre...

Cette année, c'est décidé, pour la fête des mères, vous allez oublier les cadeaux convenus et vous concentrer sur ce dont votre maman a réellement besoin. Célibataire de longue date ou fraîchement séparée, pourquoi ne pas lui offrir un nouvel amoureux ! Une idée (saugrenue ?) que vient de lancer une application de rencontre entièrement réservée aux plus de 50 ans, la bien-nommée Passions. Elle  propose, depuis le 22 mai et jusqu'au 15 juin, une fonctionnalité éphémère gratuite "Boost Your Mum", à l'attention des "enfants" de 20 à 35 ans, pour célébrer les mères célibataires. 


Il faut dire qu'en France, l'âge du divorce est estimé à 44,6 ans et un célibataire sur deux a plus de 50 ans. Alors, si vous voulez devenir son courtier en bonheur ou son pourvoyeur de mieux-être, rien de plus simple, choisissez sur l'appli la tranche d'âge qui correspond à votre mère, découvrez les profils des célibataires de son âge, leurs passions dans la vie, puis "passez" ou "partagez" avec votre mère. Cette dernière recevra par SMS le profil que vous aurez soigneusement sélectionné pour elle afin qu'elle puisse rentrer en contact avec lui. Et le tour est joué !

Les enfants, les nouveaux coachs amoureux de leurs parents ?

Toutefois, les enfants sont-ils les plus légitimes pour se mêler de la vie amoureuse de leurs parents ? On est en droit de se poser la question. Et bien, aussi étonnant que cela puisse paraître, il semblerait que la réponse soit oui, si l'on en croit une étude qui vient d'être menée par Research Now pour le service de rencontre DisonsDemain. Ils seraient même en train de devenir les nouveaux coachs amoureux de leurs parents célibataires puisque pour 10% des 50 ans et plus actuellement inscrits sur un site de rencontres, le déclencheur a bel et bien été leur(s) enfant(s).


Toujours selon cette étude, 92% des parents considèrent que leurs enfants sont de bon conseil. 29% d'entre eux ont même révélé que leur enfant serait la seule personne de leur entourage en qui ils auraient le plus confiance dans la recommandation d'un site de rencontres. Et ce n'est pas très étonnant puisque les enfants, qui ont entre 25 et 34 ans, sont 57% à avoir déjà utilisé ces mêmes sites, ils connaissent donc parfaitement les codes des rencontres en ligne. En étant prescripteurs, les enfants aident donc leurs parents à faire sauter les dernières barrières que ces derniers se posent encore bien souvent sur cette nouvelle façon de trouver l'âme sœur.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter