C'est pas moi qui l'ai fait ! Et si vous invitiez un chef dans votre cuisine ?

 C'est pas moi qui l'ai fait ! Et si vous invitiez un chef dans votre cuisine ?
Famille

GOURMET - Leur profession s'était peu à peu installée ces dernières années, mais avec la crise sanitaire, les chefs à domicile séduisent de plus en plus les Français en quête de nouvelles expériences culinaires... et de distanciation sociale.

Dîner à la maison comme au restaurant, voilà un concept idyllique en ces temps de coronavirus. Pas besoin de faire la queue au supermarché, et encore moins de vérifier si le mètre réglementaire vous sépare de vos voisins de table. Résultat, ces derniers temps, les chefs à domicile ont le vent en poupe. 

Ce service, encore totalement inexistant ou inconnu il y a quelques années, séduit aujourd'hui de plus en plus de particuliers, désireux de partager avec leurs convives un repas gastronomique, sans bouger de leur salon. A l'arrivée, le cuisinier s'occupe de tout : des courses jusqu'au service à table. Et bien sûr, il nettoie aussi votre cuisine avant de partir.

Lire aussi

Un boom des demandes

C'est justement ce qui a séduit Cécile, une habitante des Hauts-de-Seine, qui s'est inscrite sur la plateforme de réservation en ligne La Belle Assiette, lancée en 2013. "On a la qualité du restaurant, les plats originaux ; on ne s'occupe de rien et on profite", résume-t-elle. Son chef d'un soir se nomme Laurent Coutantic. Depuis huit ans, cet autodidacte, ancien banquier, a fait de sa passion son métier, et a eu le privilège de se perfectionner auprès de célèbres chefs tels que Christophe Michalak, Thierry Marx, ou encore Cyril Lignac. 

Au menu de sa prestation, un tartare de saumon avec son suprême d'agrumes, parsemé d'éclats de cacahuètes. "Ce sont des préparations qui n'ont pas besoin d'être faites à la dernière minute puisqu'elles peuvent être réfrigérées", souligne-t-il. Et cela a son importance, car "c'est le restaurant qui vient chez le client, donc il faut que le timing soit le même", dit-il. Les invités sont ravis et ils le font savoir : "Génial", "excellent", "c'est  bien présenté", "c'est original", fusent autour de la table.

Depuis le déconfinement, ce chef a doublé le nombre de ses prestations par rapport à l'année dernière. Il reçoit même déjà des demandes pour le mois de septembre. Pour un menu avec amuse-bouche, entrée, plat, dessert et mignardises, comptez de 85 € à 180 € par convive.

Toute l'info sur

Alimentation, faites-vous du bien

Mais le chef à domicile peut aussi être virtuel. C'est le cas de Pauline Billaud. Cette ancienne juriste a également remisé son ancien métier au placard, pour passer son CAP de cuisine à l'école Ferrandi, et partager avec le plus grand nombre ses souvenirs gustatifs, notamment lorsqu'elle traînait derrière les fourneaux de la boucherie-traiteur de sa grand mère. 

Son idée : proposer des box culinaires composées de produits d'exception pour 39 €. Puis, grâce à ses photos et ses vidéos, vous accompagner dans toutes les étapes pour réussir des recettes de chef. "J'aime bien faire découvrir à mes clients des nouvelles épices et surtout donner toutes les astuces pour que les gens puissent se débrouiller et les réutiliser dans d'autres recettes", explique-t-elle. A vous ensuite de jouer... Ce qui ne devrait pas poser trop de problèmes, vu qu'on n'a jamais autant cuisiné à la maison que depuis le confinement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent