Gironde : une crèche construite près d’une station-service inquiète les parents

Gironde : une crèche construite près d’une station-service inquiète les parents
Famille

ENVIRONNEMENT - Tout juste sortie de terre, la crèche de Salleboeuf, en Gironde, inquiète les parents. Elle est en effet implantée à quelques mètres seulement d'une station-service, et ils craignent qu'elle n'en reçoive les émanations toxiques.

La polémique enfle à un mois de l'ouverture d'une nouvelle crèche à Salleboeuf, en Gironde. Le bâtiment flambant neuf de 28 places n'attend plus que les enfants, mais leurs parents ne sont guère pressés de les y déposer. Car ce nouvel équipement, édifié pour remplacer la crèche dans laquelle ces enfants sont aujourd'hui accueillis, a été construit près d'une route départementale, à quelques mètres seulement d'une station-service. 

"Habiter près d'un tel lieu peut être dangereux pour la santé. En 2015, le ministère de l'Environnement conseillait de ne pas construire de crèche à moins de 200 mètres d'une station-service" (c'est aussi ce que préconise le guide pratique 2019 "Pour une meilleur qualité de l'air dans les lieux accueillant les enfants" du ministère de la Transition écologique et solidaire), avance ainsi une maman interrogée par Sud-Ouest, qui rapporte cette polémique. 

Lire aussi

Les parents sont donc bien décidés à ne pas accepter une telle situation. Pour ce faire, ils ont envoyé un courrier à la Communauté de commune des Coteaux de Bordeaux, qui gère les crèches, arguant que le bâtiment, orienté vers la station-essence, en recevra forcément les émanations toxiques, à commencer par l'aire de jeu. Réponse des intéressés : les élus soulignent, de leur côté, que "les plans généraux et la conception même du bâtiment ont fait l'objet d'une approbation des services de la Protection maternelle et infantile (PMI) qui ont été associés avec le bureau et la directrice". 

Absence de brise-vues extérieurs

Autre détail qui inquiète les parents, l'absence de brise-vues extérieurs. "Le grillage est trop bas pour assurer la sécurité des enfants, les végétaux sont tout petits et quand il fait nuit, on verra les enfants à l'intérieur", pointe du doigt une autre maman dans le quotidien régional

Face à ces nouveaux arguments, le maire de la commune, Marc Avinen, ne se démonte pas, rappelant que "dans la crèche actuelle, les enfants jouent sous le regard des automobilistes sans que cela ne gêne les familles". Il assure toutefois que des brise-vues et des films occultants seront installés dans les pièces "les plus sensibles" avant que les enfants ne soient accueillis dans la crèche.

Pour le moment, l’ouverture a été reportée en mars pour respecter le délai minimum d’aération après les travaux. Par ailleurs, une étude est en cours concernant la qualité de l’air intérieur et extérieur, tandis qu'un avis devrait être rendu par l'Agence nationale de santé. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent