Ils retrouvent leurs bagues de mariage ensevelies sous 30 tonnes d’ordures

Ils retrouvent leurs bagues de mariage ensevelies sous 30 tonnes d’ordures

INSOLITE – Les médias rapportent souvent des histoires de bagues perdues et retrouvées dans des circonstances exceptionnelles. Celle arrivée à ce couple d’Australiens sort du lot par son caractère burlesque.

Autant chercher une aiguille dans une botte de foin, ont-ils dû se dire en s’apercevant de leur mégarde. Un couple d’Australiens s’est fait de belles sueurs froides ce week-end : alors qu’il faisait des travaux de rénovation dans sa maison de Stonnington, dans la banlieue de Melbourne, il a par inadvertance jeté à la poubelle une boîte contenant ses anneaux de fiançailles et une bague de mariage en diamants "impressionnante", comme l'a qualifiée un porte-parole du conseil municipal de la ville en rapportant cette histoire aux médias (le coupe a lui choisi de rester anonyme).

Selon CNN, qui raconte leur mésaventure, les deux époux ont tenté frénétiquement d'appeler le centre municipal de collecte des déchets lorsqu'ils se se sont rendus compte de leur erreur samedi en fin de journée. Mais celui-ci était sur le point de fermer. Après une nuit blanche, ils s'y sont donc rendus dès sa réouverture à 4 heures du matin, prêts à se jeter à corps perdus dans les montagnes d'ordures.

"Conte de fées" au milieu des ordures

Le personnel de la déchetterie ne les a pas laissés faire : "Nos employés sont formés pour travailler dans un environnement difficile et risqué, et nous ne permettons pas aux gens de ramasser des choses au milieu des tonnes de matériaux souvent dangereux, avec des machines imposantes tout autour", a expliqué le porte-parole de la ville. Après avoir localisé le camion contenant les ordures du quartier du couple, les salariés du centre de collecte ont donc cherché eux-mêmes la fameuse boîte... et l'ont finalement retrouvée, dans le sac rose dans lequel elle avait été laissée, parmi les 30 tonnes de déchets en tout genre déversées.

Lire aussi

Un  épilogue que le porte-parole municipal a qualifié de "conte de fées", y voyant "un peu de magie de Noël". Mais il a bien précisé, à l'adresse de tous les étourdis, qu'il était "exceptionnel" que des fouilles soient entreprises dans les ordures et qu'il était inenvisageable que d'autres viennent ainsi chercher un objet perdu.

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

EN DIRECT - Le nombre de patients en réanimation repasse sous la barre des 4000

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

La revue Prescrire publie une liste de 90 médicaments "plus dangereux qu'utiles"

Lire et commenter