Intoxication au monoxyde de carbone : les gestes pour s'en prémunir

Famille

CONSEILS - Avec la baisse des températures, de nombreuses familles ont remis en route leur chauffage. Mais attention, durant cette période, les cas d’intoxication au monoxyde de carbone augmentent. Face à ces accidents, souvent évitables, les Pompiers de Paris rappellent les gestes pour s'en prémunir.

Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone intoxique chaque hiver 5.000 personnes, dont une centaine mortellement. C'est d'ailleurs la première cause de mortalité par intoxication en France. Quant aux victimes, gravement touchées, elles peuvent souffrir de séquelles à vie, comme des migraines chroniques et des maladies neurologiques (trouble de la motricité, paralysie…). 

Les intoxications liées à ce gaz résultent le plus souvent d’un dysfonctionnement des appareils à combustion, avec pour premier coupable la chaudière (42% des cas). Il peut aussi s'agir d’un défaut d’aération des locaux où ils sont utilisés.

Voir aussi

Face à ces accidents pour la plupart évitables, la start-up Lifeaz se mobilise en lançant sur "Everyday Heroes",  sa plateforme de sensibilisation aux gestes qui sauvent validés par la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, un module dédié. Alors, si vous soupçonnez une intoxication au monoxyde de carbone, voici les gestes à adopter :

• Commencer par aérer le logement en ouvrant les portes et les fenêtres.

• Éteindre les appareils de chauffage et de cuisine du logement fonctionnant au gaz ou au bois, l’un d’eux est probablement responsable d’un dégagement de monoxyde de carbone.

• Évacuer rapidement le bâtiment pour éviter d’inhaler encore plus de monoxyde de carbone. Ne pas rester dans la cage d’escalier et si besoin mettre la victime au repos.

• Alerter les secours en appelant le 18 et appliquer leurs consignes.

• Enfin, pour éviter que la situation ne se reproduise et limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, il faut veiller à installer un détecteur et à vérifier les appareils de chauffage tous les ans.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter