"J’ai pas le carnet de santé, ma femme me l’avait pas préparé" : les papas zéros en charge mentale épinglés par un pédiatre

Famille

ALLÔ PAPA BOBO - Certains pères de famille ne sont pas trop au fait de la santé de leurs enfants lorsqu'ils se rendent aux urgences pédiatriques. Pour le meilleur et pour le rire, un interne en médecine pédiatrique balance sur Twitter "les plus belles perles non romancées" de papas en galère. Soit tweeter court pour en dire long sur la charge mentale des mères de famille.

Que se passe-t-il parfois lorsque certains papas emmènent seuls leur enfant aux urgences pédiatriques ? Des réflexions approximatives du genre "Il faut attendre ma femme", "J'ai pas le carnet de santé, ma femme me l'avait pas préparé", "C’est sa mère qui sait"... Bien sûr, tous les pères de famille ne sont pas concernés, mais certains affichent manifestement sans complexe leur manque d’investissement dans la prise en charge médicale de leurs enfants.

A la fois amusé et consterné, le compte Twitter ChargeMentale Pédiatrie, géré par un interne en médecine pédiatrique (qui tient à préserver son anonymat) et révélé par Cheek Magazine, met en lumière toutes les remarques entendues dans les services. Soit, dixit le compte lui-même, des "perles" garanties "non romancées". 

Question de la charge mentale

Derrière l'incongruité de certaines réflexions de papas égarés, que racontent ces tweets ? Que, d'une part, certains pères ne connaissent pas réellement l’état de santé de leur enfant ; et, d'autre part, qu'ils considèrent leur conjointe comme celle devant absolument tout gérer, quitte à passer pour un grand enfant hébété. 

Lire aussi

De quoi mettre en évidence le poids de la charge mentale (stress, fatigue, frustration), touchant en grande partie les femmes (selon une enquête de l’Insee menée en 2015, les femmes effectuaient 71% des tâches domestiques en 2010, et 65% des activités parentales). Et de quoi rappeler, au passage, que l'état de santé d'un enfant concerne bel et bien ses deux parents - ce que certains papas savent très bien, comme le suggèrent certains tweets du même compte, pas juste à charge contre tous les papas. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter