Cette compagnie aérienne vous révèle où sont assis les bébés sur votre vol (pour les éviter)

Famille

NERFS A VIF - Rester coincé sur un vol long-courrier non loin d'un bébé qui pleure vous file des sueurs froides ? La compagnie Japan Airlines a peut-être trouvé une solution : lors de l'enregistrement, une icône représentant une tête de bébé apparaît désormais si un enfant âgé de moins de deux ans est assis prêt du siège que vous convoitez.

On se rappelle tous d'au moins un voyage en avion où un bébé a pleuré durant tout le trajet. Il ne faut pas se le cacher : c'est même ce que la plupart des passagers appréhendent lors d'un vol long-courrier, notamment ceux qui n'ont pas d'enfant, et dont la tolérance vis à vis des cris est proche de... zéro. La fin du calvaire est peut-être proche grâce à l'impulsion de plusieurs compagnies aériennes en Asie, à l'image de Japan Airlines qui vient d'introduire une nouvelle fonctionnalité dans son système de réservation pour indiquer aux passagers où les jeunes enfants seront assis pendant le vol. 

Le principe est simple : lors de l'enregistrement sur le site de la compagnie, les clients voient désormais apparaître une icône en forme de tête de bébé sur les sièges attribués à des enfants de moins de deux ans. Attention toutefois, ce système connaît quelques failles. Ainsi, la compagnie prévient que dans certains cas, notamment si l'on a des billets prime ou si les sièges ne sont pas sélectionnés directement sur le site de Japan Airlines, les icônes peuvent ne pas s'afficher.  

Voir aussi

Voir aussi

"Des zones de repos" sans enfant

Ce nouveau système a suscité de nombreux éloges sur les réseaux sociaux. A l'image de  Rahat Ahmed qui a remercié la compagnie aérienne sur Twitter. "Merci Japan Airlines de m'avoir averti du lieu où les bébés prévoient de crier lors d'un voyage de 13 heures. Cela devrait vraiment être obligatoire dans tous les domaines", a-t-il écrit mettant en garde par la même occasion les autres compagnies : "veuillez prendre note Qatar Airways, il y a deux semaines, j'avais trois bébés en délire sur mon vol New-York-Doha !"

D'autres, cependant, ont critiqué les voyageurs pour leur intolérance envers les autres passagers. "Ce sont des bébés, comme nous l'avons été autrefois. Nous devons apprendre la tolérance, sinon nous aurons bientôt besoin d’une carte indiquant les emplacements des sièges de ceux qui  disent des bêtises ou qui boivent trop", a déclaré un autre utilisateur.

Plusieurs  compagnies aériennes en Asie ont proposé aux passagers d'autres moyens pour éviter d'être assis à proximité de jeunes enfants. Ainsi, la compagnie aérienne à bas prix AirAsia X propose une "zone de repos" sur tous ses vols, composée de huit rangées interdites aux enfants de moins de 10 ans. Et Scoot, un transporteur basé à Singapour, annonce de son côté une zone "ScootinSilence" sur son Boeing 787 Dreamliners, sous la forme d'une "cabine silencieuse où les enfants de moins de 12 ans ne sont pas autorisés". A quand des sièges anti-ronfleurs ou fustigeant les passagers qui inclinent complètement leur fauteuil lors des repas en vol ? A bon entendeur...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter