Les "chic-ouf" : qui sont ces nouveaux grands-parents ?

Les "chic-ouf" : qui sont ces nouveaux grands-parents ?
Famille

NOUNOUS A TEMPS PLEIN - Sorties d'école, vacances scolaires, mercredis : sept jeunes enfants sur dix sont gardés par un membre de leur famille, majoritairement un grand-parent. Oui mais voilà, une nouvelle génération voit d'un très mauvais œil ce diktat. On les appelle les "chic-ouf", et ils sont désormais incarnés au cinéma dans le film "Joyeuse retraite !", en salle ce mercredi 20 novembre.

Vous saviez bien que ça arriverait un jour et voilà, vous êtes propulsé dans la case "grands-parents" ! Ce qui pour certains s'apparente à une bonne nouvelle peut vite ressembler pour d'autres à un parcours du combattant, avec une suite quasi ininterrompue de sollicitations. A titre d'exemple : au total, les grands-parents effectueraient environ 16,9 millions d'heures de garde par semaine auprès des petits (8,2 millions d'heures pour les enfants de 0 à 2 ans et 8,7 millions d'heures pour les 3 à 5 ans), a calculé la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) en 2018.

Résultat, une nouvelle génération de grands-parents a émergé, on les appelle les "chic-ouf !" ("chic ils arrivent, ouf ils repartent"). Une sorte de cri du cœur pour ces papys et mamies, la plupart du temps retraités, heureux de dépanner de temps en temps mais qui, pour autant, voient d'un très mauvais œil de mettre au placard leurs rêves d'indépendance et de tranquillité. 

Marilou et Philippe, les grands-parents du film "Joyeuse retraite !", en salle ce mercredi 20 novembre, sont l'exemple parfait de ce nouveau phénomène. Incarnés par Thierry Lhermitte et Michèle Laroque, ils vont devoir remettre à plus tard leur désir de s'installer au Portugal ; leur priorité devenant, bien malgré eux, de garder leurs petits-enfants.

2/3 des enfants de moins de six ans sont gardés par leurs grands-parents

Et ils ne sont pas les seuls à devoir se plier à ces exigences. Toujours selon l'enquête de la Drees, environ deux tiers des enfants de moins de six ans sont gardés au moins occasionnellement par leurs grands-parents. Dans le détail, 19% les gardent de façon régulière, 15% uniquement pendant les vacances et les week-ends, et 32% en dépannage en semaine ainsi que pendant les vacances et les week-ends. Et comme le note le service statistiques du ministère des Solidarités et de la Santé, "les interventions des grands-parents concernent davantage d’enfants en semaine que les week-ends, mais pour des temps plus courts",. Le mercredi faisant néanmoins exception, les enfants étant gardés pour des durées relativement longues (environ 7 heures par jour).

Parmi les principaux facteurs influant sur le recours aux grands-parents en semaine, on trouve en premier lieu la distance entre le domicile des enfants et celui des grands-parents, la situation professionnelle des mères (chômage, horaires décalé), et l'offre départementale d'accueil des plus petits chez une assistante maternelle ou en crèche.

Voir aussi

Seule solution pour échapper à votre (triste) sort si vous êtes vous-même un "chic-ouf", le cahier Grands-parents pour les nuls (Editions First), qui a listé 10 excuses - plus ou moins bidon - pour ne pas garder votre petit-enfant :

1- Désolé, mais on a chorale. Oui, c'est nouveau ! C'est notre psy  qui nous a conseillé de faire des activités à deux pour arrêter de déprimer/de nous engueuler (au choix).

2- Ah mince, je crois bien que j'ai la grippe ou la gastro (bref, un truc bien contagieux)

3- Ça tombe mal, ton grand-père vient de m'annoncer qu'il me quittait pour le voisin.

4- On allait partir à Venise pour fêter les quarante ans de notre premier baiser.

5- Ça tombe bien, on a refait le stock de bonbons et de gâteaux.

6- Désolé, mais je n'en peux plus d'être dérangé par des vendeurs d'assurance ! (En raccrochant brutalement).

7- Je ne préfère pas, on vient de découvrir un nid de frelons dans le garage.

8- Impossible, c'est la dernière saison de Games of Thrones.

9- Bip, bip, le numéro que vous demandez n'est plus attribué.

10- Vous atteint votre plafond mensuel. Attendez le mois prochain pour recommencer.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter