Mattel lance une gamme de poupées non genrées personnalisables à l'infini

Famille

FILLES ET GARÇONS - Mattel poursuit sa lutte contre le sexisme. Le fabricant de la célèbre poupée Barbie a annoncé ce mercredi le lancement mondial de "Creatable World", une gamme de poupées mannequins non genrées et personnalisables à l'infini.

Une poupée fille. Une poupée garçon. Et pourquoi pas les deux ? Alors que mardi, une charte pour une représentation mixte des jouets a été signée au ministère de l'Economie, voilà que le groupe américain Mattel annonce ce mercredi le lancement mondial de "Creatable World", une nouvelle gamme de poupées non genrées offrant une multitude de combinaisons possibles.

"Parce que les jouets sont un reflet de la société, et que le monde actuel ne cesse d’encourager l’inclusion, nous avons pensé qu’il était temps de créer une gamme de personnages neutres", a déclaré Kim Culmone, Senior Vice-Président de Mattel Fashion Doll Design. 

Voir aussi

A travers des études, nous avons appris que les enfants ne veulent pas que leurs jouets soient dictés par des normes- Kim Culmone, Senior Vice-Président de Mattel Fashion Doll Design.

Pour créer cette expérience de jeu unique, le créateur de Barbie s'est entouré d'une équipe composée d'experts, de parents, mais aussi et surtout d'enfants, car ce sont eux finalement les maîtres du jeu. "Nous avons d'ailleurs appris, à travers différentes études, que ces derniers ne veulent pas que leurs jouets soient dictés par des normes. Résultat, "cette gamme permet à tous les enfants de créer en toute liberté des personnages qui leur ressemblent", poursuit Kim Culmone.

La gamme  propose six kits de poupées - disponibles sur Amazon au prix de 39 € -, avec différentes variétés de couleurs de peau, plusieurs vêtements (jupes shorts, pantalons...) et deux options de coiffure (cheveux courts ou longs) permettant d'élaborer une centaine de looks différents. A chacun ensuite de mixer les accessoires du kit pour transformer sa poupée en fille ou en garçon.

Lire aussi

Autre subtilité, à l'inverse de leur cousine Barbie, ces poupées ne représentent pas un adulte, mais un enfant âgé de 7 ans, qui ne montre sur son corps ou son visage aucun élément distinctif pouvant le rendre féminin ou masculin. "Nous espérons que Creatable World encouragera l’ouverture d’esprit", conclut Kim Culmone. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter