"Rendre toutes les femmes visibles" : à 80 ans, une Brésilienne lance sa ligne de lingerie

"Rendre toutes les femmes visibles" : à 80 ans, une Brésilienne lance sa ligne de lingerie

BRISER LES TABOUS - Mettre toutes les femmes sur un pied d'égalité, même les plus âgées, voilà la mission que s'est donnée Helena Schargel. Pour ce faire, cette Brésilienne, qui fêtera ses 80 ans le 23 décembre, vient de lancer sa ligne de lingerie. Et pour vraiment marquer les esprits, elle a décidé de jouer les mannequins.

"Magnifique, merveilleux", le photographe de mode qui bombarde de ses flashs la fringante quasi-octogénaire est sous le charme. Devant lui, vêtue seulement d'un soutien-gorge noir et d'une petite culotte assortie, faisant partie de sa dernière collection de lingerie, la Brésilienne Helena Schargel, qui fêtera ses 80 ans le 23 décembre, est loin d'être intimidée. Et pour cause...

La grand-mère mannequin s'est donnée il y a deux ans une mission : mettre en lumière la beauté cachée des femmes âgées. Pour cela, elle a estimé que dessiner elle-même des modèles de dessous affriolants n'était pas suffisant. Pour vraiment marquer les esprits, il fallait taper plus fort. Alors pourquoi ne pas jouer les mannequins ? Le résultat est désormais visible sur son compte Instagram, où elle compte près de 18.000 abonnés.

Des messages d'encouragement

"Le projet a un objectif clair : rendre les femmes visibles", a-t-elle affirmé à l'AFP, à Sao Paulo. Et pour ne rien gâter, cette grand-mère comblée de cinq petites enfants a également signé une ligne sport et fitness. Un joli coup de force pour cette Brésilienne qui dénonce régulièrement le manque d'intérêt de la mode pour les femmes âgées. D'ailleurs, chacune des photos qu'elle poste est accompagnée de messages d'encouragement comme : "Sois audacieuse" ou "Tu peux tout faire". Et aucun ostracisme dans sa démarche puisque les modèles qu'elle dessine aujourd'hui ne sont pas réservés aux femmes âgées. "La preuve, dit-elle, ils font même le bonheur de ses petites-filles !"

"Je n'ai jamais pensé à mon âge, ça ne m'a jamais tourmentée", raconte encore celle qui considère que la fièvre de la chirurgie esthétique au Brésil est une "folie". "Ça ne fait que quelques années que je me suis rendu compte que je n'étais plus trentenaire", dit-elle. Pour autant, sa décision de poser en sous-vêtements était particulièrement osée, dans un pays très machiste où les femmes âgées sont traitées "comme si elles n'étaient plus en vie", explique à l'AFP Paula Merlo, rédactrice en chef du magazine Vogue au Brésil. 

Après une certaine appréhension initiale, Helena Schargel se dit tout à fait à l'aise face au fait de montrer des images d'elle en sous-vêtements au grand public. Et pour être le plus naturelle possible, elle refuse que les photos soient retouchées. "Je dis toujours : s'il vous plaît, laissez mes petites rides en place. Elles sont très importantes, elles montrent où je suis arrivée", déclare la Brésilienne.

Fille d'immigrants venus de Pologne, elle a commencé à fabriquer des vêtements dès l'adolescence, pour les vendre dans la boutique de ses parents. Aujourd'hui, la presque octogénaire se félicite d'avoir dessiné des sous-vêtements à la fois sexy et "terriblement confortables". "En, plus ils aident à relever le popotin", ajoute-t-elle. La population mondiale étant de plus en plus vieillissante, la Brésilienne sait que le marché de la mode pour femmes âgées a tout pour exploser à l'avenir. "Dans 20 ou 30 ans, il y aura plus de mamies que de jeunettes et les entreprises doivent s'y préparer", résume-t-elle. 

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

EN DIRECT - Déconfinement : le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées en raison de la pandémie doublé

Producteur de musique tabassé : retour sur la chronologie des faits

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter