Résultats du bac : faut-il vraiment récompenser ses enfants pour leurs bonnes notes ?

Famille
RITE DE PASSAGE - Alors que les candidats au bac leurs résultats ces jours-ci et que les plus jeunes découvrent leurs bulletins scolaires, une question se pose pour bon nombre de parents : "Les efforts de nos enfants méritent-ils une récompense ?". Une étude inédite nous éclaire sur le sujet.

C'est très certainement avec fébrilité que les candidats au bac, tout comme leurs parents, découvrent ces jours-ci leurs résultats à cet examen qui occupe une place vraiment à part dans la scolarité. Ainsi, 72% des Français jugent normal d’offrir de l'argent à un bachelier, selon un sondage réalisé par la plateforme de marché Poll&Roll pour Pixpay*, une néobanque dédiée aux adolescents. 


Cet événement marquant de la vie d’un jeune tient donc une place à part dans le coeur des parents. Ce qui n'est pas pour déplaire à la psychologue pour adolescents Laurence Peltier, qui juge qu'une récompense – même financière – est moins hors de propos pour les bacheliers que pour le reste de la scolarité : "Cela constitue un rite de passage, une transition vers autre chose. La récompense est courante et elle est symbolique. Surtout, elle s’inscrit le plus souvent dans un projet global du jeune : financement du permis de conduire, des premières vacances entre amis, ou encore d’un voyage", conclut-elle.

Pour le psychologue Jean-Luc Aubert, fondateur de la chaîne YouTube Questions de psy, dès les premières années de la scolarité, les récompenses sont une évidence : "Pourquoi se poser une telle question concernant ses enfants ou ses adolescents ? Quand vous avez bien travaillé, vous avez une récompense, non ?", interroge-t-il, se demandant pourquoi ce qui est légitime pour les adultes ne pourrait pas l'être pour les enfants ! 


Comme notre thérapeute, 88% des Français interrogés estiment qu'il est adéquat de récompenser son enfant pour ses bons résultats scolaires. En revanche, seuls 34% d'entre eux optent pour de l'argent, tandis que les trois quarts des sondés (73%) pensent qu'il est préférable de privilégier un cadeau.

Une récompense, pas un salaire

Rémunérer les bons résultats scolaires est-il une si mauvaise chose ? "Pourquoi pas ponctuellement, par contre pas question que cela devienne un mode de fonctionnement au quotidien. Par exemple : 'tu as eu 18/20, voilà 5€, ça c'est non !'", préconise le fondateur de Questions de  psy. Une réponse à méditer pour les 9% de personnes interrogées par Pixpay et qui avouent récompenser leur enfant pour la moindre bonne note.


De son côté, la psychologue Laurence Peltier estime que "rétribuer son enfant pour ses bonnes performances scolaires instaure en lui-même un système de récompense/punition dépendant de la bonne ou de la mauvaise note et peut déprécier l'estime de soi. L’enfant risque en effet de subir une double dévalorisation : à l’école, tout d’abord, par la mauvaise note, puis au sein du foyer par la sanction de ne pas avoir de récompense".


La spécialiste invite donc plutôt les parents à prendre le temps de discuter avec leurs enfants des problèmes rencontrés et de ne pas hésiter à les féliciter pour les efforts fournis. Et si vous souhaitez malgré tout récompenser votre enfant, cette dernière conseille de le faire sous la forme d’un livre ou de magazines, "ce qui contribuera à son ouverture sur le monde". A l'inverse, les parents ne semblent pas favorables à l’idée d’une sanction : le fait de priver son enfant d’argent de poche en cas de mauvais résultat convainc moins d’une personne sur deux (43%).

En vidéo

Faut-il donner de l'argent de poche aux enfants ?

*Enquête en ligne réalisée du 28 juin au 1er juillet 2019 auprès de 500 personnes. L’échantillon est composé à 52% de femmes, 48% d’hommes, de 18 à 65 ans et plus. Cependant, vue la taille réduite du panel, Poll&Roll précise que la marge d’erreur est de plus ou moins 4%.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter