"T’as grossi, non ?", "Alors, ce bébé ?" : 10 répliques à dégainer face aux questions gênantes qu'on va vous poser à Noël

"T’as grossi, non ?", "Alors, ce bébé ?" : 10 répliques à dégainer face aux questions gênantes qu'on va vous poser à Noël

Famille
DirectLCI
GUIDE DE SURVIE - Pendant les fêtes, il arrive qu'un membre de la famille nous fasse des commentaires blessants, auxquels on reste parfois sans répartie. Comment réagir ? Nous avons demandé à un écrivain les "punchlines" à dégainer.

Pendant les fêtes, certains membres de nos familles, par maladresse ou ivresse (voire les deux), peuvent commettre des impairs ou nous faire des réflexions disons déplacées. Et souvent, on n'ose pas répliquer. Mais si cette année vous ne vous laissiez pas faire ? 


Pour LCI, l'écrivain Axel Sarde, auteur du très réussi Petit guide de survie aux fêtes de famille : à l'usage de ceux qui veulent se pendre à Noël (Marabout), répond à dix vacheries "classiques" qu'on peut entendre pendant les fêtes, avec le même humour tranchant qu'il manie dans son livre.

Partie de ping-pong en famille

"Vous êtes en retard, comme d’habitude"

"La prochaine fois, c’est toi qui viens habiller les gosses, les coiffer, les pomponner sous prétexte qu’il faut qu’ils soient présentables devant la famille. On verra à quelle heure tu arrives."


"Ohlalala ce que t’as l’air fatigué(e), quand même"

"Toujours quand je viens chez vous, maman. Je ne sais pas si ça a un rapport. En tout cas, je peux t’assurer qu’à part ma dépression dont tu ne t’es pas inquiétée, mes problèmes de fric dont tu te fous et le fait que j’ai perdu mon boulot parce que tu ne m’as pas appris la politesse, je pète la forme."


"Mais pourquoi t’a rompu ? Je l’aimais bien lui/elle"

"Quand je vous vois vous engueuler papa et toi à longueur de journée, non seulement je comprends pourquoi j’ai rompu, mais je me demande pourquoi vous n’avez pas fait la même chose il y a bien longtemps." 


"Ils sont quand même très énergiques, tes enfants"

"Ils ne sont pas énergiques, ils ont un haut potentiel avec un léger trouble de l’attention. Tu préférerais qu’ils ressemblent à ceux de ma cousine Jacqueline ? Ces veaux tout mous vautrés devant leurs jeux vidéos ?" 


"Ok t’es végétarien, mais tu peux quand même prendre de la dinde non ?"

"Mais bien sûr, végétarien ça veut dire exactement ça ! Pas de viande, juste de la dinde."


 "Il vient quand ce bébé ?"

"Quand tu auras remplacé la bagnole polluante que tu utilises pour aller acheter le pain par une bicyclette et qu’il ne risquera pas un cancer à chaque fois qu’il respire."


"Comment tu fais pour élever tes enfants avec tes horaires au boulot ?"

"Je ne les élève pas, je les nourris. Tu dis toi-même que ce sont des sauvages. Eh bien il y a une raison à ça."


"Pourquoi tu trouves pas de travail alors que Macron, il a dit qu’il suffisait de traverser la rue pour en trouver ?"

"Parce que j’ai la flemme de traverser la rue. Je veux bien travailler, mais il faut qu’on m’apporte le boulot dans mon canapé. Et puis, franchement, bouffer des pâtes toute l’année, c’est bon pour mon teint de pêche. Et ne pas partir en vacances, ça m’évite de vieillir prématurément à cause du soleil. Gagnant-gagnant, tu vois."


"Elle est pas un peu courte quand même, cette robe ?"

"Non, ce sont mes jambes qui sont longues."


 "T’as grossi, non ?"

"Oui, carrément. Faut dire que je m’empiffre à longueur de journée pour compenser le manque d’amour parental. Enfin, c’est ce que dit ma psy." 

En vidéo

VIDÉO - Repas de Noël : combien de calories ingurigitez-vous ?

Maintenant, vous savez quoi répondre... Et pour être encore plus efficace, essayez ne pas être trop agressif dans le ton de vos réponses ! 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter