Avant son "Noël des animaux", la SPA épingle les excuses bidons des maîtres de l'abandon

Famille
BONNE ACTION - Vous voulez offrir un petit animal en quête de câlins à Noël ? Ça tombe bien, les 8 et 9 décembre prochains, 400 chiens et chats de la SPA seront à adopter, place de la République à Paris. Mais attention à ne pas les confondre avec des peluches vivantes ! Pour vous mettre en garde, la SPA de Marseille vient de poster sur Facebook les pires motifs d'abandon. Edifiant...

Cette année pour Noël, c'est décidé, vous voulez faire une bonne action et, accessoirement, voir dans les yeux de vos enfants toute la joie qu'ils auront à la découverte d'un petit animal en manque d'amour et de câlins. Pour cela, direction la place de la République, dans le 11ème arrondissement de Paris, où les 8 et 9 décembre prochains - des événements similaires sont prévus dans d'autres villes -, la SPA organise son Noël des Animaux : 400 chiens et chats, issus de 14 refuges, seront à adopter. 


À l’occasion de cet événement, des bénévoles se tiendront à votre disposition pour vous conseiller et, surtout, vous sensibiliser sur l'engagement qu'implique l'adoption d'un animal. Des animations seront également proposées au cours du week-end avec notamment un stand pour expliquer aux enfants comment nourrir son animal, et un studio où ils pourront se faire photographier avec leur chat ou leur chien, prêt à être adopté.

"Sa couleur ne me convient pas après réflexion"

Mais attention, la SPA le rappelle à qui veut l'entendre : "Accueillir un animal chez soi est d’abord un engagement de toute une vie", martèle sur le site de l'association son président Jacques-Charles Fombonne. "Le Noël des Animaux fait naître de belles histoires mais permet aussi d’expliquer au public qu’un animal ne se glisse pas sous le sapin comme un cadeau de Noël".


Et pour mieux enfoncer le clou, à l'approche des fêtes, la SPA de Marseille vient de partager sur son compte Facebook les pires motifs d’abandon d’animaux, et on n'en croit pas nos yeux. Entre les ingrats : "Il ne sert à rien", "Il est trop vieux, on va garder sa laisse. Vous avez des chiots ?", "Je le trouve moche", "Sa couleur ne me convient pas après réflexion"... Et les sans-cœur : "Il est malade", "Je le ramène car il louche et j’ai peur qu’il soit aveugle", "Mon nouveau compagnon ne l’aime pas", "Je suis maman, chef d’entreprise et j’ai du parquet"... 


Ou encore les bonimenteurs : "Je suis allergique aux poils de chien, donc je le ramène mais je veux en choisir un autre", "J’abandonne mon chien car je suis enceinte et je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose", "Je pensais que notre Berger allemand allait être de petite taille"... La liste est édifiante.

Mais la palme de l'excuse la plus tragique revient à ce propriétaire qui a tout simplement annoncé en ramenant son animal au refuge : "Il a 9 ans, ça vit 11 ans donc vous pouvez l’euthanasier" ! Pathétique, on vous dit...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Tout pour briller à Noël

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter