Une mère alerte sur le risque d'étranglement lié au Ztringz, le jeu star des cours de récré

Famille

ÉCOLE - Ztringz, le nouveau jeu à la mode dans les cours de récré, est-il dangereux ? Une mère de famille vient de lancer une alerte sur Facebook après que sa fille a failli s’étrangler avec ces ficelles colorées, censées être utilisées pour réaliser des figures en tout genre.

"Parce qu'il est petit et léger, de couleurs vives, créatif et ludique, tout en faisant appel à l'ingéniosité des jeunes esprits, le Ztringz s'annonce comme le phénomène des cours de récré". Les concepteurs de ces petites ficelles multicolores que l'on manipule entre ses doigts ne se sont pas trompés, à un détail près : ils ne pensaient certainement pas que les enfants inventeraient de nouveaux gestes pour réaliser des figures. Au risque de se mettre en danger.

L'alerte est venue d'une mère de famille, dont la petite fille de 6 ans, scolarisée dans le Nord, a selon elle failli s'étrangler. Voulant épater ses parents en leur montrant tout son talent, "elle commence à faire une figure en mettant la ficelle autour de son cou", raconte la maman sur sa page Facebook. "Un geste qu'elle a appris dans la cour de récréation et que les enfants désignent comme 'le lapin'", explique-t-elle au HuffingtonPost

Elle s'interroge alors sur cette pratique périlleuse : "Avec son père, on intervient de suite en lui rappelant que l'on ne s'enroule rien autour du cou en raison du danger que ça représente". Oui mais voilà, malgré les avertissements, la petite fille a réessayé cette figure seule dans sa chambre et s'est retrouvée avec la ficelle coincée et serrée autour de son cou. "Elle a pu nous appeler, nous avons dû couper pour lui défaire la ficelle. Elle garde une belle marque de serrage au niveau du cou", poursuit la maman sur Facebook.

Lire aussi

Des risques inscrits sur l'étiquette

Depuis sa publication il y a quelques jours, le post de la jeune maman a été partagé plus de 175.000 fois, avant d'être supprimé. Par sa démarche, la jeune femme a voulu sensibiliser les autres parents sur les dérives possibles de ce jeu : "Il est interdit aux moins de 3 ans, encore faut-il respecter la consigne, seulement donnée par les parents, de ne pas mettre la ficelle autour du cou. Les concepteurs ont écrit dans la notice que ce jeu doit être supervisé par un adulte, mais dans les cours d’école, les enfants sont entre eux", prévient-elle auprès du HuffPost.

Un message qui n'est pas passé inaperçu auprès de Goliath France, la société qui fabrique et distribue les Ztringz : son directeur, Philippe Bernard, a tenu à préciser dans Le Parisien que ce jeu bénéficie de toutes les homologations de sécurité. "Nous prévenons également du risque d'ingestion mais aussi celui de strangulation, comme on le ferait dans le cas d'une corde à sauter", ajoute-t-il. La marque prévoit par ailleurs de communiquer dans les jours qui viennent auprès des revendeurs et responsables de magasins de jouets afin d'informer les parents des dangers potentiels de ces cordelettes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter