Inspirez-vous de cette astuce pour protéger votre enfant des kidnappings

Famille
DirectLCI
MALIN - Une fillette originaire d'Arizona a échappé à un enlèvement grâce au système de "mot de passe" mis au point par ses parents. Une méthode on ne peut plus efficace.

"Ne parle jamais à un inconnu", martèlent tous les parents à leurs enfants. Un conseil bien acquis par une fille de 10 ans originaire de San Tan, en Arizona (États-Unis), qui errait le 7 novembre dernier dans un parc avec un ami, en pleine journée, lorsqu'elle a été accostée par un inconnu au volant d'une voiture blanche. Tout en se couvrant le visage, ce dernier a assuré à l'enfant que son frère avait eu un grave accident, et qu'elle devait monter dans sa voiture pour qu'il l'accompagne aux urgences. 


Fort heureusement, rapporte le compte Facebook de la police locale, la fillette a eu la présence d'esprit de demander à l'homme un "nom de code", se souvenant de la précieuse règle édictée par ses parents : avant d'accepter de suivre quiconque, elle doit d'abord demander à cette personne si elle connaît le mot de passe défini par sa famille. Décontenancé par ce pacte secret, l'homme n'a pas su quoi répondre et a pris la fuite. 


Ce n'est pas la première fois qu'un "mot de passe" servant de lien tacite entre parent et enfant permet d'éviter un kidnapping. Quelques semaines plus tôt, une mère de famille racontait sur son blog comment ce "contrat de confiance" avait permis de sauver ses deux garçons de 8 et 10 ans, s'inspirant elle-même de la méthode "Sain et sauf avant tout" de l'écrivaine Pattie Fitzgerald, spécialisée dans la protection de l'enfance, qui vise à différencier les "méchants adultes" des "gentils adultes" : il ne s'agit pas de dire à un enfant de "ne jamais parler à un étranger" mais d'apprendre à distinguer ceux qui sont armés de mauvaises intentions ("si un adulte a des difficultés, il va voir un autre adulte et non un enfant", assure-t-elle).

La méthode mérite donc d'être appliquée. Tout comme "apprendre à votre enfant à oser dire non à un adulte" ou encore "faire apprendre à votre enfant des numéros de téléphone par cœur", "Convenir d'un mot de passe avec votre enfant" fait partie des dix conseils prodigués par le centre français de protection de l'enfance, responsable du numéro d'urgence 116000, qui rappelle que la plupart du temps, ce sont les enfants eux-mêmes qui mettent en échec leurs agresseurs. De bonnes pratiques essentielles à inculquer (sans sur-dramatiser) pour garantir sa sécurité. 


Selon les statistiques rapportées par le CFPE-Enfants disparus, 49.422 signalements pour disparition de mineurs ont été effectués en 2017 auprès des services de police et de gendarmerie, une très grande majorité concernant des fugues. Mais parmi les signalements, l'association notait une "forte hausse" des "disparitions inquiétantes", soit 1.328 mineurs en 2017 dans le cadre des appels passés au 116000. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter