Certaines louent même des minibus : les plans B des familles pour partir en vacances malgré la grève

Certaines louent même des minibus : les plans B des familles pour partir en vacances malgré la grève
Famille

Toute L'info sur

Le 20h

REPORTAGE - Alors que la grève des cheminots se poursuit, de très nombreuses familles se demandent comment elles partiront en vacances à Noël. Beaucoup optent pour des alternatives au train.

Y aura-t-il des trains pour la période des fêtes ? L'incertitude régnant à quelques jours de Noël, les familles s'organisent pour se déplacer au cas où la grève des transports jouerait les prolongations. Ou pas : le reportage du JT de 20 heures de TF1 en tête de cet article montre que beaucoup d'entre elles n'ont pas anticipé une impossibilité de prendre le train, ou commencent seulement à le faire.

C'est le cas d'une mère de famille qui, le 24 décembre, doit prendre l'avion pour la Guadeloupe. Problème, celui-ci décolle de Paris, elle habite à Lyon, et son train pour assurer cette liaison risque d'être supprimé. Le plan B qu'elle envisage : "Prendre la voiture, monter la veille et trouver une solution de logement là-bas. Puis garer la voiture vers l’aéroport", avec donc des frais supplémentaires. 

Lire aussi

Solution également évoquée dans le reportage de TF1 : la location de voiture. Mais les loueurs traditionnels sont actuellement pris d'assaut. Une jeune femme explique donc envisager le recours à la location entre particuliers pour aller réveillonner avec ses parents dans le Lot. Une alternative qui coûte environ 60 euros la journée.

Autre option, plus originale, si l'on est nombreux, voire très nombreux : louer un car. Pour les groupes de 7 à 50 personnes, c'est possible. Pour 20 passagers entre  Marseille et Paris (conducteur compris), un minibus revient ainsi à 85 euros par personne. Et la demande est là avec la grève, assure Alexandre Woog, directeur général de Alliance Autocar, aux équipes de TF1 : "On reçoit énormément de demandes de familles, de groupes d’amis, de particuliers qui se regroupent et qui nous contactent pour organiser un trajet de dernière minute avec nos cars. Ce week-end par exemple, des clubs de sport nous ont contactés pour aller en compétition".

Avis aux chanceux : certains loueurs de voiture, précise encore le reportage ci-dessus, peuvent proposer des allers simples à 1 euro si vous rapatriez une voiture d'une ville à une autre. Mais de telles offres sont "rarissimes". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent