VIDÉO - Il a sauvé sa grand-mère victime d’un infarctus : William, 7 ans, raconte son geste héroïque

VIDÉO - Il a sauvé sa grand-mère victime d’un infarctus : William, 7 ans, raconte son geste héroïque
Famille

Toute L'info sur

Le 13h

BELLE HISTOIRE - William, 7 ans, vient de se voir décerner une médaille par le commissariat de Mantes-la-Ville (Yvelines) : fin janvier, en pleine nuit, le petit garçon s'est illustré par son sang-froid alors que sa grand-mère faisait un grave malaise cardiaque.

Un enfant atteint-il vraiment l'âge de raison à 7 ans ? William n'a en tout cas pas fait mentir l'adage. Le 29 janvier dernier, ce petit garçon dormait chez sa grand-mère à Mantes-la-Ville (Yvelines) lorsque celle-ci la réveillé en pleine nuit avant de s'évanouir sous ses yeux, victime d'un grave malaise cardiaque. "Elle avait la main le cœur et disait 'ah, j'ai mal, j'ai mal'. Après, elle est tombée sur le lit, raconte-t-il d'une voix calme face aux caméras de TF1 dans la vidéo en tête de cet article. J'ai couru vers l'entrée où il y avait le téléphone, poursuit-il en mimant le geste de tenir le combiné, et j'ai fait le 18. Ensuite, je suis revenu dans la chambre. Je suis resté assis à côté d'elle et je parlais aux pompiers". 

William a ainsi guidé les secours, leur a donné l'adresse et le code de l'immeuble. Et le garçonnet n'a pas davantage perdu son sang-froid lorsqu'il s'est révélé impossible d'ouvrir la porte blindée de l'appartement et qu'il ne trouvait pas la clé : "J'ai ouvert la fenêtre et un pompier est rentré". Prise en charge à temps, sa grand-mère a pu être sauvée et va beaucoup mieux aujourd'hui.

Voir aussi

Depuis, sa mère n'en finit plus de l'enlacer et de le féliciter. "Je suis très fière, confie-t-elle aux équipes de TF1, parce qu'il a sauvé la vie de ma maman et celle de sa mamie". Cette dernière lui est encore plus reconnaissante : "Elle dit qu'elle a deux héros, son petit-fils et les médecins" qui l'ont secourue. 

Pour son acte héroïque, le jeune garçon a été reçu par les policiers du commissariat de Mantes-La-Jolie, tous impressionnés par le calme dont il a fait preuve. "On a été à la fois épatés et émus, parce qu'il est nécessaire dès le plus jeune âge de prodiguer aux jeunes enfants les bons réflexes : il faut maîtriser et connaître les numéros d'urgence", commente le commissionnaire divisionnaire Arnaud Verhille, qui a récompensé William avec une médaille de la police. Et celle-ci veut dire beaucoup pour lui : lorsqu'on lui demande quel métier il veut faire plus tard, l'enfant répond "policier, pompier ou médecin, parce qu'on sauve la vie".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent