Apprendre l'anglais sous hypnose, est-ce que ça marche vraiment ?

Apprendre l'anglais sous hypnose, est-ce que ça marche vraiment ?
Famille

Toute L'info sur

LE WE 13h

REPORTAGE - Elle permet d'arrêter de fumer, de se relaxer ou encore d'oublier la douleur. Mais l'hypnose permet-elle vraiment d'apprendre plus facilement une langue étrangère ? Le JT de TF1 a mené l'enquête.

Des élèves placés sous hypnose pour apprendre une langue étrangère, la méthode peut paraître étonnante. Elle a pourtant cours dans plusieurs établissements scolaires, notamment dans le lycée privé de Saubrigues, dans les Landes, où vous emmène le JT de 20 heures de TF1 dans le reportage en tête de cet article. Ici, les élèves, écouteurs dans les oreilles, se font hypnotiser durant dix minutes par de la musique zen avant d'écouter des saynètes dans la langue de Shakespeare. Un état d'hyper concentration qui les rendrait plus réceptifs, mais pas forcément meilleurs en anglais. "Je préfère quand même un cours classique", juge l'un d'eux, quand une autre affirme néanmoins que sa moyenne a augmenté depuis l'an dernier. 

L'établissement a investi 7.000 euros pour cette méthode inspirée des séances traditionnelles en cabinet. Pour un particulier souhaitant la tester, il faut compter 90 euros la séance. A ce prix, vous ne serez pas bilingue, vous n'aurez pas un meilleur accent ni une meilleure syntaxe. Mais vous augmenterez votre niveau de concentration, et assurent les promoteurs de cette technique, vous serez désinhibés. 

Voir aussi

Est-ce vraiment efficace ? Les équipes de TF1 ont rencontré une demandeuse d'emploi ayant suivi un stage intensif d'anglais sous hypnose pour apprendre la langue et étoffer son CV : 40 heures facturées 3.800 euros. Mais placée face à une professeure d'anglais pour les besoins du reportage, la jeune femme semble ne semble pas avoir franchement progressé...

Le journaliste de TF1 lui-même a testé la méthode pour apprendre... le thaïlandais. Résultat : "Sous hypnose, nous sommes il est vrai plus attentifs, parvenons à baragouiner quelques mots, et même parfois à en comprendre le sens", rapporte-t-il. Mais l'effet se révèle de courte durée : "Une demi-heure plus tard, impossible de prononcer la moindre phrase".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent