Rentrée scolaire 2019 : les parents vont faire leurs achats dès juillet et les payer (un peu) moins cher

Famille

Toute L'info sur

Réussir l'éducation de ses enfants

ÉCOLE - Comme chaque année, le label "Approuvé par les Familles" a publié les résultats de son baromètre sur la rentrée scolaire, réalisé par l’institut Générations&Co. Avec un budget relativement stable, les parents vont faire le plein de fournitures au plus tard début août. Parmi leurs critères d'achat, la qualité se hisse toujours au premier rang.

L'année scolaire n'est pas encore finie que les familles anticipent déjà la suivante. Comme le révèle le baromètre de la rentrée des classes 2019 du label "Approuvé par les familles", dévoilé mardi 21 mai, une grande majorité des parents va s'attaquer dès le mois de juillet à l'achat des fournitures. Ils sont en effet 55% dans ce cas-là. Tandis que 23% d'entre eux auront fait leurs courses au plus tard début août. 

Une tendance qui se confirme puisque selon Isabelle Cussac-Mazarguil, co-fondatrice de ce label, "cela fait trois ans que les parents changent leur mode de consommation et choisissent de faire leurs achats avant de partir en vacances". Une façon pour eux de se débarrasser de cette tâche ingrate afin d'aborder la rentrée de septembre de manière sereine, comme l'affirment 6 parents sur 10 qui évaluent à 8 (sur une échelle de 1 à 10) leur degré de sérénité à ce moment-là.

Voir aussi

Un budget total de 484 euros

Faire ses achats de rentrée de manière anticipée permet aussi aux familles de mieux répartir leur budget. Il faut dire qu'il est chaque année conséquent - en particulier à partir de l'entrée au collège -, même s'il accuse en 2019 une légère baisse, principalement au niveau des activités extrascolaires (188 euros, - 15 euros par rapport à 2018). Il est de 484 euros par an et par enfant (contre 499 euros en 2018 et 504 euros en 2017, ndlr).

Concernant les seules fournitures scolaires, leur coût demeure stable à 74 euros mais croît avec l'avancée de la scolarité. Ainsi, il s'établit à 43 euros pour un enfant de maternelle, contre 124 euros pour un adolescent de 3ème. Ce qui fait dire aux parents que la rentrée coûte "de plus en plus cher" : ils sont 81% à avoir ce sentiment, en particulier sur les produits essentiels que sont le cartable (64% le jugent trop cher), les fournitures (63%) ou les équipements pour les activités (53%).

Qualité et durabilité

Résultat, les parents vont plutôt privilégier dans leurs critères d'achat la qualité et la durabilité. "Les produits tendance de la rentrée ne seront donc pas ceux arborant les héros des enfants mais bien ceux dont les innovations sont pertinentes et durables", estime Isabelle Cussac-Mazarguil. Leur comportement va également varier en fonction de la nature des achats. Ainsi, la tenue de la rentrée sera choisie en tenant compte de l'avis de l'enfant, essentiellement pour lui faire plaisir, tout comme le cartable, même si là, la durabilité sera privilégiée. 

"En revanche, ils vont préférer acheter les fournitures - qui touchent à la réussite scolaire - seuls, afin de rationaliser leurs achats sans céder aux critères de desiderata des enfants", souligne Isabelle Cussac-Mazarguil. Et 1 parent sur 2 s'autorisera de légères entorses par rapport à la fameuse liste. Enfin, l'étude montre que les grandes surfaces restent le lieu d'achat privilégié des parents : ils sont 80% à y faire leurs courses pour la rentrée. Et ça tombe bien puisque les fournitures seront installées dans les rayons dès le début du mois de juillet.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter