Mamans solos : un quotidien pas toujours très rose

Famille
DirectLCI
GALÈRE - Elles sont divorcées, sans emploi, et doivent s'occuper seules de leurs enfants : voilà le quotidien de milliers de mères célibataires, avec à la clé, d'importantes difficultés financières. En France, une maman solo sur trois vit en effet sous le seuil de pauvreté.

Passer son temps à calculer, à renoncer, c'est le quotidien de milliers de mères célibataires. Avec souvent moins de 200 € pour boucler leur fin de mois, elles doivent régulièrement se tourner vers des associations caritatives pour obtenir de l'aide. Les familles monoparentales sont en effet particulièrement exposées à la précarité, avec des chiffres implacables. Voyez plutôt : en France, une maman solo sur trois vit sous le seuil de pauvreté, ce qui représente plus d'1/2 million de familles.


Les familles monoparentales ont aussi des conditions de logement plus difficiles que les autres. Selon une étude Efigip (société mettant à disposition pour les acteurs socio-économiques des outils de diagnostic, de prospective et d'aide à la décision),  de décembre 2011, elles sont majoritairement locataires, sont surreprésentées dans l’habitat social et vivent plus souvent que les autres dans un logement surpeuplé. Ainsi, 20 % de ces familles habitent un logement où il manque une ou deux pièces. 

Ce sujet est issu du replay de Sept à Huit life, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Sept à Huit Life

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter