Snapchat, TikTok, Instagram... Où vont les pré-ados quand ils débutent sur les réseaux sociaux ?

Famille

CONNECTÉS - Une écrasante majorité des jeunes de 12 ans disposent déjà d’un smartphone. Mais sur quel réseau social font-ils leurs premiers pas et pourquoi ?

Ils ne sont pas censés y être, et pourtant ils sont bien là... À l'entrée en 6e, plus de la moitié des 10-11 ans sont inscrits sur un réseau social, alors que l'âge légal pour avoir un compte sur Instagram, Snapchat ou Youtube est fixé à 13 ans (15 ans sans autorisation des parents). Rien d'étonnant quand on sait 84% des jeunes de 12 ans disposeraient aujourd'hui d’un smartphone. C'est ce que révèlent l'agence Heaven et l’Association Génération Numérique à travers leur quatrième baromètre "Born Social", une étude réalisée auprès de 1921 élèves de 6e et 5e dans toute la France. Mais quels réseaux sociaux utilisent-ils et pourquoi ? 

Celui qui remporte la palme, c'est Snapchat. L'application au logo jaune avec un petit fantôme est considérée comme le réseau social préféré de la jeune génération. Une tendance qui se confirme encore cette année, puisque 90,4% des moins de 13 ans  interrogés déclarent utiliser l’application, contre 85,3% en 2018, selon cette enquête. À l'image de msn pour la génération Y qui la précède, Snapchat est une messagerie éphémère et ludique idéale pour constituer le point d'entrée de la génération Z dans le monde du numérique. 

Lire aussi

Instagram prend la deuxième place avec 66,5% d'utilisateurs et se stabilise par rapport à 2018, devant TikToK, que les plus jeunes déclarent utiliser à 45,7 %, une hausse de 3.3% en un an. Le réseau social chinois; qui met en scène ses utilisateurs dans de courtes vidéos qu'ils partagent avec leurs amis, est perçu comme un divertissement pour les élèves de 6e et 5e. 

Facebook, le réseau social des parents

Cela fait déjà quinze ans que le réseau social de Mark Zuckerberg existe, et si celui-ci était encore omniprésent il y a quelques années chez les plus jeunes, il n'a plus la même aura qu'auparavant. Seulement 20,8% des moins de 13 ans auraient un compte Facebook, contre 28,7% en 2018. Facebook a l'image du réseau social que tout le monde utilise, même les parents, ce qui provoque forcément un désamour chez les plus jeunes : "Je connais juste grâce à ma mère parce que des fois je la vois sur son téléphone, connectée à Facebook", témoigne un participant à l'enquête. Sans compter que leurs idoles, à l'image du footballeur Kylian Mbappé, n'utilisent souvent que Instagram pour communiquer. 

Lire et commenter