VIDÉO - Handicapés ou non, tous les enfants peuvent y jouer : cette aire de jeux inclusive est la plus grande de France

VIDÉO - Handicapés ou non, tous les enfants peuvent y jouer : cette aire de jeux inclusive est la plus grande de France
Famille

ENSEMBLE - Emmanuel Macron préside ce mardi à l'Elysée une "conférence nationale du handicap" (CNH), très attendue par les associations, qui veulent des mesures concrètes. A l'image du nouveau parc de Tohannic à Vannes, où valides et handicapés partagent désormais les mêmes activités dans la plus grande aire de jeux inclusive de France.

Comment faciliter de manière "tangible" la vie des personnes handicapées ? Alors qu'Emmanuel Macron préside ce mardi la "conférence nationale du handicap" (CNH), les associations attendent des mesures concrètes pour combler les inégalités dont souffrent les personnes concernées. Des inégalités encore plus frappantes quand il s'agit des enfants. 

Certaines initiatives existent malgré tout, comme cette aire de jeux inclusive inaugurée fin décembre à Vannes (Morbihan), dans laquelle les équipes de TF1 nous emmènent dans le reportage en tête de cet article. Située dans le quartier de Tohannic, elle propose une trentaine de jeux d'extérieurs : toboggan, balançoire, trampoline... accessibles à tous les enfants, porteurs ou non d'un handicap. Et pour ne rien gâter, c'est la plus grande de ce type en France, avec ses 750 m².

Lire aussi

500.000 euros de budget

Pour que les enfants (re)trouvent le plaisir de jouer ensemble, rien n'a été laissé au hasard : les équipements sont peints de couleurs vives, de nombreuses attractions sont sonores, les trampolines sont plantés dans un sol presque moelleux, sans copeaux ou graviers, sur lequel il est facile de se déplacer, et des panneaux ludiques expliquent le braille ou apprennent à dire son nom en langue française des signes (LFS).

Mille détails qui n’en sont pas, notamment pour les enfants autistes ou trisomiques. "Le site est adapté aux handicaps moteurs - essentiellement aux fauteuils roulants -, auditifs, visuels, cognitifs et intellectuels, et même au très complexe polyhandicap, explique dans Le Parisien Chrystel Delattre, élue en charge du handicap et de l'accessibilité dans la ville bretonne. Après un an de projet, trois mois de travaux et 500.000 euros de budget, notre objectif est de faire jouer ensemble tous les enfants, de créer du lien, dès la petite enfance et jusqu'à 14 ans", dit-elle.

Toute l'info sur

LE WE 20H

"Une ouverture vers les autres"

Et le succès est au rendez-vous ; on vient d'ailleurs de loin pour profiter de ces nouvelles attractions. "Cette aire de jeux, raconte Lionel, éducateur à l'Institut thérapeutique de Locminé, interrogé sur France-Bleu, c'est aussi l'ouverture vers les autres. Et il ajoute, "les enfants avec un handicap, découvrent avec une grande joie des activités qui jusque là leur étaient interdites et miracle, ils sont rejoints par des enfants valides qui  jouent avec eux sans retenue".  

Autre initiative du même genre, à Nantes, un gymnase propose à tous les jeunes, atteints de handicap ou non de faire équipe ensemble pour pratiquer du "bask'in", une sorte de basket inclusif, où chaque joueur est face à un adversaire de son niveau physique. "On peut côtoyer des gens qu'on n'aurait jamais pensé côtoyer dans d'autres circonstances", approuve Benjamin dans le reportage du JT de TF1.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

EN DIRECT - Covid-19 : "Notre devoir est d'essayer d'éviter le reconfinement général", juge François Bayrou

Reconfinement, écoles ouvertes... Ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Pourquoi les écoles pourraient rester ouvertes en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent