VIDÉO - Vous connaissez les Millennials ? Voici les Sellennials !

Famille
GÉNÉRATION - Vous avez entre 18 et 35 ans ? Vous consommez de manière éco-responsable mais vous passez votre temps sur Instagram ? Vous êtes sûrement ce que les spécialistes du marketing appellent désormais un Sellennial, contraction de senior et de Millennial.

Génération X, Y ou Z, Xennials ou encore Millennials... On croyait avoir fait le tour des appellations générationnelles. A tort. Voici les Sellennials ! Ce terme marketing a fait sa première apparition en France il y a quelques mois dans le magazine L'ADN. Contraction de senior et de Millennial, le mot désigne les "vieux-jeunes" nés entre 1980 et 2000 : ils ont changé leur mode de consommation et ont adopté une façon de vivre plus simple et responsable, remettant au goût du jour certaines méthodes de leurs aînés. 


Ils ne sont pas anti-technologie pour autant. Ce sont aussi des digital natives, adeptes des applications comme Vinted ou des blogs spécialisés dans la médecine douce. Les Sellennials s'inscrivent dans la tendance "low tech" :  l'innovation ? Oui, mais responsable ! Leur credo : un juste équilibre entre le vintage et la technologie. 


Vous commencez à vous reconnaître dans ce portrait ? D'autres critères vous feront définitivement entrer dans cette catégorie, qui n'échappe forcément pas aux clichés.

Manger durable

Et ça commence par se nourrir de façon durable. Les habitudes alimentaires des Sellennials sont déterminées par leur impact écologique. Ils consomment donc forcément des produits locaux, des fruits et des légumes de saison et privilégient les circuits courts. Au supermarché, muni de son application Yuka, le Sellennial dégaine son smartphone pour scanner les aliments et décrypter leur composition, afin d'évaluer leur impact sur sa santé. 

Les remèdes de grand-mère

L'alimentation ne suffit pas pour catégoriser un Sellenial, il faut aussi qu'il soit un grand sympathisant de l'automédication. On croirait la devise "Les antibiotiques, c'est pas automatique" inventée pour lui. La santé dite "naturelle" est son dogme : médecine douce, phytothérapie, herboristerie, aromathérapie ou encore homéopathie tout y passe ("Je t'assure, un peu d'huile essentielle d'eucalyptus sur ton oreiller et demain ton angine aura disparu"). 


Adepte du "Do it yourself" et du "slow cosmétique", le Sellennial sait faire son baume à lèvres, son shampoing, tout comme sa lessive maison. Il n'hésitera pas à partager aux autres sa recette transmise par sa grand-mère pour des dents brillantes : un peu de bicarbonate de soude, du citron et le tour est joué ! Pour s'approvisionner, direction Aroma-zone, devenue la référence des soins naturels pour les Sellennials. 

Le slow fashion

Côté mode, le Sellennial n'est pas en reste non plus ! Fini les achats compulsifs et la "fast-fashion" des grandes enseignes comme Zara, H&M ou Primark, il privilégie l'économie collaborative et circulaire, comme l'expliquent nos confrères de l'ADN. Partisan des achats en seconde main, il cherche la bonne affaire dans les friperies, à la Croix-rouge ou encore chez Emmaüs. Sur son smartphone, le Sellennial revend et achète ses vêtements sur Vinted ou Asos marketplace  ("Une Vintie m'a vendu pour 30€ un super manteau Sandro pour cet hiver, je suis aux anges"). 


Disciple de l'upcycling, pour décorer sa maison, il customise ses meubles pour leur donner une nouvelle vie ou va chiner sur Leboncoin pour trouver la perle rare à moindre prix, tout en écoutant ses vinyles des Rolling-Stones.  

Un tote bag fait de ses propres mains, une combinaison façon bleu de travail dénichée dans une fripe, de l'huile essentielle de lavande pour se détendre à tout instant, voici l'apanage parfait du Sellennial pour affronter la journée dans de bonnes conditions. Consommer de manière réfléchie et éco-responsable, c'est le maître mot de cette nouvelle catégorie marketing jonglant entre technologie et nostalgie. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter