Voici le salaire que devrait toucher une mère au foyer, et il est élevé !

Famille

BOULOT EN OR - Quel serait le salaire des mères au foyer si leur travail était rémunéré ? Pour le savoir, Prontopro, un portail de mise en relation avec des professionnels de services à la personne, a pris en compte toutes leurs activités : cuisine, repassage, taxi, courses... Résultat, elles gagneraient cinq fois le smic, soit le salaire d’un cadre supérieur.

Etre mère au foyer s'apparente bien souvent à un vrai CDI à plein temps... Avec plus de 35 heures par semaine, ça va de soi ! Entre les tâches ménagères, la cuisine, le linge à repasser, les courses, le rôle de chauffeur privé pour accompagner les enfants à l'école, à la piscine ou chez des copains, les mamans abattent un travail de titan. Elles doivent par ailleurs cumuler des qualités assez multiples : calme olympien, pédagogie à toute épreuve, gestion de plusieurs - voire d'une multitude - de tâches à la fois... Tout ça pour qu'on leur lance le soir venu : "T'as fait quoi de ta journée ?" (sic !)

Prontopro, un portail de mise en relation avec des professionnels de services à la personne, s'est donc intéressé au salaire - bien mérité - qu'elles pourraient toucher si elles étaient rémunérées. Pour rendre son étude réaliste, le site a pris en compte toutes les activités effectuées par les mères, à la maison comme à l’extérieur, avec leur fréquence, sans oublier de défalquer les heures faites par papa. Résultat, une mère de famille gagnerait... 6.400 euros nets par mois. Un salaire moyen égal à environ cinq fois le smic, soit celui d'une personne occupant un poste de direction ou celui d'un médecin spécialisé.

Lire aussi

Pour arriver à un tel résultat, les auteurs de cette petite étude se sont amusés à lister neuf activités, de la fonction d'aide ménagère (réalisée 3 heures par semaine et partagée à moitié avec le père), en passant par "personal shopper" ou conseiller en style (une fois par mois), prof de cours particulier (2 heures par semaine, à moitié partagé avec le père), chef pâtissier (deux fois par mois), ou encore chef cuisiner - pour une famille de 2 parents et un enfant (soit 5 dîners en semaine, 3 repas le week-end). Sachant que les mères préparent les repas 3 fois sur 4 par rapport aux pères. Sans oublier les rôles de nutritionniste (une fois par mois), coach (une fois par mois, divisé en deux avec le père), chauffeur privé (14 heures par semaine), et animateur (deux fois par semaine, divisé en deux avec le père).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter