Cannes 2014 - Jean-Luc Godard : viendra ou viendra pas ?

Cannes 2014 - Jean-Luc Godard : viendra ou viendra pas ?

DirectLCI
MONUMENT - Cette année, Jean-Luc Godard signera son grand retour en compétition officielle au Festival de Cannes avec le long métrage "Adieu au langage". Pour Metronews, le critique Philippe Rouyer, qui officie chez Positif et au Cercle sur Canal+, commente ce come-back.

Avez-vous été surpris par la sélection de Godard en compétition à Cannes ?
Oui, je l'ai été. Je pensais que la compétition, c'était fini pour lui. La dernière fois que c'est arrivé, ça doit remonter à dix ou quinze ans. Son histoire d'amour avec Cannes s'est perpétuée ces dernières années grâce à des séances spéciales. Peut-être que ce retour parmi les prétendants à la Palme d'or est un moyen de remettre du piment dans ce vieux couple. En tout cas, il attise fortement notre curiosité.

Son nouveau film s'appelle Adieu au langage. Que peut-on en attendre ?
Il est forcément question de langage cinématographique. C'est quelque chose qui le passionne, comme on peut le constater dans le segment qu'il a réalisé pour 3x3D (en salles le 30 avril, nldr). Ce titre pourrait presque correspondre à tout son cinéma depuis Week-end en 1967. Il s'est peut être dit que le langage classique n'était plus possible et qu'il fallait en créer un. J'attends en tout cas qu'il soit à la hauteur de sa réputation de grand cinéaste et de penseur du cinéma. Et qu'il nous offre un vrai moment d'émotion et de réflexion.

Pensez-vous qu'il se rendra sur la Croisette ?
Je pense que oui. Il aime beaucoup Cannes même s'il n'est pas venu défendre Film Socialisme en 2010. C'est un showman, il adore faire des conférences de presse et sait qu'il aura une couverture médiatique énorme. C'est l'occasion pour lui de lancer quelques-uns des aphorismes dont il a le secret, de faire le cirque. Il va nous régaler avec sa silhouette, son chapeau, ses lunettes, son cigare, sa voix nasillarde... J'en suis sûr.

Plus d'articles