Cannes 2014 : les douloureuses confidences de Pamela Anderson

Festival de Cannes

FESTIVAL DE CANNES – Pamela Anderson, présente à Cannes pour lancer sa fondation, a fait de douloureuses confidences en marge du festival. Elle a déclaré avoir été victime d'un viol collectif durant sa jeunesse, entre autres.

A la voir déambuler de fête en fête, on jurerait que tout va bien pour Pamela Anderson. Présente à Cannes pour promouvoir sa fondation qui s'occupera de la protection de l'environnement, des droits de l'homme et des animaux, l'icône en maillot rouge des années 1990 a profité de l'occasion pour y prononcer un discours qui, avouons-le, a été déchirant de sincérité.

La soirée de l'horreur

C'est au cours d'un dîner, durant un tournoi caritatif de backgammon avec Vivienne Westwood, que l'actrice a livré ses secrets. "Je me sens prête à révéler de douloureux souvenirs d'enfance. Au risque de trop m'exposer, encore (…) Je n'ai pas eu une enfance facile, en dépit de l'amour de mes parents. J'ai été agressée sexuellement par une baby-sitter à l'âge de 6 ans", a-t-elle déclaré.

Au cours de ce discours, Pamela Anderson a également raconté la soirée de l'horreur qu'elle a passée chez une connaissance, au début de adolescence. "J'étais chez un ami et son grand frère a décidé de m'apprendre le backgammon. Un apprentissage qui s'est transformé en viol. Ce fut ma première expérience hétérosexuelle. Il avait 25 ans, j'en avais 12. Un peu plus tard, l'un de mes petits amis a trouvé que ce serait drôle de me violer avec ses six autres copains. J'ai voulu disparaître de la surface de la terre", a-t-elle confié. De l'avis de nombreux invités, "personne n'attendait un tel discours, Pamela a été extrêmement courageuse". On n'aurait pas dit mieux. 

Lire et commenter