Cannes 2014 - Les morts d'animaux ne se comptent plus

FESTIVAL DE CANNES
DirectLCI
VIOLENCE - Le 67ème Festival de Cannes n'épargne décidément pas les animaux. Cette année, ils ont été nombreux à morfler pour les besoins de certains cinéastes comme Ryan Gosling, Naomi Kawase ou Bertrand Bonello.

Mais que fait la SPA ? Et pourquoi Brigitte Bardot n’a-t-elle pas encore pris la parole ? S’ils avaient été présents à la 67ème édition du Festival de Cannes, ces défenseurs émérites du monde animal auraient probablement crié haro sur la programmation. En effet, au gré des films, les nombreux cinéphiles déambulant sur la Croisette ont pu assister à quelques séquences où nos amies les bêtes n’ont pas du tout été épargnées.

Adieu chiens, chèvres et rongeur

Premières victimes ? Les chèvres blanches de Still the Water , le conte philosophico-poético-onirico-ect de la japonaise Naomi Kawase. Pour que son personnage central, Kyoko, comprenne la mortalité des êtres vivants, l'intéressé a offert aux spectateurs deux égorgements particulièrement dérageants. Quelques sièges ont d’ailleurs claqué à cet instant, devant le filet de sang s’écoulant de la gorge des victimes hurlantes. Toujours au rayon hémoglobine, Ryan Gosling s’est payé la peau d’un rat dans Lost River, son premier film en tant que réalisateur . Le gentil rongeur apprivoisé s’y fait décapiter aux ciseaux devant les yeux médusés de l’héroïne.

Les chiens ont également souffert dans les salles obscures. Difficile en effet d’oublier l’agonie du bouledogue de Saint Laurent. Ce dernier a eu le malheur d’avaler en quelques coups de langues des drogues que son maître a fait tomber par terre. Résultat ? D’incessants tremblements, de la bave au sol et une mort certaine. Pour le canidé de Maps to the Stars, la charge contre le star-system signée David Cronenberg, le trépas a été beaucoup plus rapide. Il s’est pris une balle de revolver par un ado tête à claque. Ajoutez à cela les cadavres de vaches de The Search, la sardine brutalisée dans Les combattants ou le lapin maltraité dans Xenia… Et vous obtiendrez une addition très salée.
 

Lire et commenter