Cannes 2014 - Un Certain Regard, la sélection la plus rock du Festival ?

Cannes 2014 - Un Certain Regard, la sélection la plus rock du Festival ?

FESTIVAL DE CANNES
DirectLCI
ALLECHANT - Autre section de la sélection officielle, Un Certain Regard est la malle aux trésors du Festival de Cannes. Eclectique sans être fourre-tout, elle garantit films originaux, stars et jeunes pousses, sur un pied d'égalité. Et ce n'est pas dû qu'à la présence de Ryan Gosling...

Sélection officielle, sélections parallèles, projections hors compétition, séances spéciales... Les bras chargés de programmes, le festivalier cannois a de quoi s'y perdre. Si les médias et le grand public attendent de savoir qui remportera la Palme d'or parmi les 18 films de la compétition, le cinéphile, lui, lorgne vers l'autre section de la sélection officielle : Un Certain Regard . Il suffit de feuilleter la brochure pour avoir envie de réorganiser en urgence tout son planning afin de n'en manquer aucune projection. Mais qu'est-ce qui rend cette sélection si alléchante ?

Parce qu'elle sort vraiment de l'ordinaire

Sur le papier, Un Certain Regard regroupe des films atypiques, par leur sujet ou leur réalisation. Peu de chance d'y trouver une énième bluette entre trentenaires désabusés ou l'éternelle plongée dans les cartels mexicains. En 2013, c'est d'ailleurs un documentaire sur le génocide cambodgien qui a remporté le prix : L'image manquante de Rithy Panh. Le jury 2014 n'est pas moins iconoclaste : le président, l'Argentin Pablo Trapero, sera entouré de Géraldine Pailhas, Peter Baker, Maria Bonnevie et Moussa Touré.

Parce qu'elle met sur le même plan stars et inconnus

Dans les éditions passées d'Un Certain Regard, on trouvait aussi bien Sofia Coppola et Mia Hansen-Love que des réalisateurs kazakhs comme Sergey Dvortsevoy, primé en 2008 avec Tulpan. En 2014, le film d'ouverture sera le premier long-métrage de trois français, Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Théis. On verra ensuite Wim Wenders concourir aux côtés de jeunes pousses venues montrer leurs premiers films comme July Jung, Kanu Behl ou Ned Benson.

Parce qu'elle n'est pas moins paillettes que la compétition officielle

Juste un nom : Ryan Gosling. La présence confirmée du joli blond devrait faire exploser l'hurlomètre sur le tapis rouge. Ce qui rend la qualité de son premier film en tant que réalisateur, Lost River, un peu secondaire. Idem pour Asia Argento, qui viendra présenter L'incomprise, avec Charlotte Gainsbourg dans le rôle principal. Au passage, les Français sont assez bien représentés ; les plus connus, Pascale Ferran et Mathieu Amalric, seront de la partie.

Parce qu'elle constitue un vrai tremplin

Le palmarès sera rendu le 25 mai, avec des prix spéciaux remis selon la fantaisie du jury. Le prix Un Certain Regard remet 30 000 euros au distributeur français du film primé, qui repart avec la certitude d'être vu par le grand public. Depuis 2005, ce prix est doté par la Fondation Groupama Gan pour le cinéma. C'est aussi et surtout un tremplin vers la compétition officielle, comme ça a été le cas pour Xavier Dolan, Atom Egoyan et Valéria Bruni-Tedeschi entre autres. Voire, un jour, vers la Palme d'or : Apichatpong Weerasethakul a remporté le prix Un Certain Regard en 2002, 8 ans avant son sacre pour Oncle Boonmee.

Lire et commenter