VIDEO - Cannes 2018 : et soudain le petit héros de "Capharnaüm" s’est endormi en conférence de presse

MIGNON – Séquence insolite, ce vendredi, lors de la conférence de presse de "Capharnaüm", le film de Nadine Labaki en lice pour la Palme d’or. Le petit Zain Al Rafeea, 11 ans, s’est en effet endormi devant les journalistes.

C’est la star inattendue du 71e festival de Cannes. Dans Capharnaüm, son 3e long-métrage consacré aux enfants des rues de Beyrouth, la réalisatrice Nadine Labaki met en scène Zain Al Rafeea, 11 ans, fils de réfugiés syriens installés dans la capitale libanaise. Auditionné parmi des centaines d’enfants, ce petit bonhomme a bouleversé la Croisette par sa force de conviction et sa répartie cinglante à l’écran. 


S’imaginait-il un jour accéder un jour aux fastes de la French Riviera ? Sans doute pas. Toujours est-il qu’il a monté les marches du Palais des Festivals, jeudi soir, avant d’enchaîner le lendemain par le traditionnel parcours qui mène du photocall à la conférence de presse de l’équipe des films en compétition.

Visiblement éprouvé par ce marathon inédit pour lui, le petit Zain se met rapidement à bailler, pendant que la réalisatrice raconte les coulisses de son film. A la 9e minute, regardez bien, il s’endort en direct devant la caméra. Avant d’être réveillé par Khaled Mouzanar, le musicien et compagnon de Nadine Labaki.

Le petit Zain va-t-il de nouveau fouler les marches du Palais des Festivals ce dimanche soir ? Longuement applaudi jeudi soir en projection officielle, "Capharnaüm" figure parmi les favoris pour la Palme d'or. Réponse dans quelques heures… D'ici là, retrouvez nos interviews, critiques et meilleurs moments en images du 71e Festival de Cannes sur notre page spéciale.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Festival de Cannes 2018

Plus d'articles

Lire et commenter