Cannes 2018 : le Festival dévoile l'affiche de sa 71e édition (et elle est sublime)

Cannes 2018 : le Festival dévoile l'affiche de sa 71e édition (et elle est sublime)

FESTIVAL DE CANNES
RIEN QU'UN BAISER - Après Claudia Cardinale l'an dernier, ce sont Jean-Paul Belmondo et Anna Karina qui auront les honneurs d'enchanter la Croisette avec ce chaste baiser issu du film de Jean-Luc Godard "Pierrot le fou", sorti en 1965.

Le compte à rebours s'accélère. Avant de dévoiler ce jeudi les films qui figureront en sélection officielle, le Festival de Cannes a sorti ce mercredi l'affiche de sa 71e édition de son étui. Et qu'elle est belle... "C'est une femme et un homme qui s'embrassent", écrit le Festival dans son communiqué pour décrire le cliché qui sera placardé au-dessus du Palais des Festivals pendant toute la quinzaine, du 8 au 19 mai prochains.  Les amoureux en question ? Jean-Paul Belmondo et Anna Karina, qui sortent de leur voiture pour échanger un baiser devant la caméra de Jean-Luc Godard dans "Pierrot le fou", sorti en 1965.

La photo est signée Georges Pierre, "immense photographe de plateau" disparu en 2003 qui avait collaboré avec Yves Robert, Bertrand Tavernier ou encore Andrzej Zulawski. Les tons bleutés et jaunes sont l'oeuvre de la jeune graphiste Flore Maquin. A seulement 27 ans, elle a déjà signé plusieurs affiches pour l'Institut Lumière de Lyon et revisite régulièrement façon pop culture celles de films cultes. Un coup d'oeil sur son site finira de convaincre les plus sceptiques.

Un clin d'oeil à Mai 68 ?

A première vue, pas de coup de Photoshop ravageur comme celui de l'an dernier, qui avait gommé les formes de la plantureuse Claudia Cardinale. Mais des symboles à voir dans le choix du réalisateur. Et du baiser. Il y a 50 ans tout pile, en plein mai 68, Jean-Luc Godard mène la fronde aux côtés de François Truffaut et Claude Berri. Le réalisateur s'accroche même à un rideau pour empêcher la projection d'un film. Le Festival n'ira pas au bout. Et que dire de ce baiser qui fera sans doute parler alors que Cannes connaîtra sa première édition de l'ère #MeToo.

Nul doute qu'Edouard Baer, à nouveau maître de cérémonie cette année, devrait évoquer la question lors de son speech d'ouverture. L'Australienne Cate Blanchett quant à elle présidera le jury. Penélope Cruz et Javier Bardem feront de leur côté l'ouverture avec  "Everybody knows", le premier film en langue espagnole de l'Iranien Asghar Farhadi.

En vidéo

Le portrait #hashtag de Cate Blanchett

Retrouvez toutes les informations sur le 71e Festival de Cannes dans notre dossier spécial.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Festival de Cannes 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter