Cannes : Sand Van Roy, l'actrice qui accuse Luc Besson de viol, fait un happening sur les marches de l'hommage à Alain Delon

Cannes : Sand Van Roy, l'actrice qui accuse Luc Besson de viol, fait un happening sur les marches de l'hommage à Alain Delon
Festival de Cannes

SYMBOLE - Surprise, ce dimanche soir, sur les marches de l’hommage à Alain Delon. Sand Van Roy, l’actrice qui a porté plainte pour viol contre Luc Besson l’an dernier, est arrivée sur le tapis rouge avec un message contre les violences faites aux femmes tatouées dans le dos.

C’est une affaire qui a éclipsé le palmarès du Festival de Cannes l’an dernier. Le 18 mai 2018, la comédienne néerlandaise Sand Van Roy portait plainte pour viol contre Luc Besson. Plusieurs mois après, l’enquête préliminaire allait aboutir à un classement sans suite par le parquet de Paris. Mais la jeune femme maintient ses accusations contre le réalisateur et a déposé une nouvelle plainte avec constitution de partie civile.

Ce dimanche, sur la Croisette, Sand Van Roy a profité de la Palme d’honneur, décernée à Alain Delon, pour faire passer un message sur les marches. Elle s’est en effet présentée sur le tapis rouge avec le message "Stop Violence Against Women" (Stop aux violences faites aux femmes), tatoué sur le dos. 

Toute l'info sur

Festival de Cannes 2019

Un geste qu'elle a expliqué dans une interview vidéo accordée à Télérama :

"Alain Delon, c’est un super acteur, peut-être même un des meilleurs acteurs de France. Mais il dit des choses qui ne passent pas. Des choses qui sont très douloureuses", regrette-t-elle. Interrogé l'an dernier sur sa réputation de machiste par Catherine Ceylac dans "Thé ou Café", l'acteur avait déclaré : "Machiste ? Ça dépend de ce que vous appelez machiste. Si une gifle c'est machiste, oui j'ai dû être machiste. Mais j'en ai reçu moi aussi des gifles, même de la part de femmes !"

Lire aussi

Mais le coup de gueule de Sand Van Roy va au-delà ."Sous le prétexte de l’art, ce milieu pense qu’il est au-dessus de la loi", poursuit-elle, avant d’évoquer, à demi-mots, l’affaire dans laquelle est elle impliquée. "Les gens, parce que c’est un réalisateur connu, pensent que c’est pas si grave. Parce qu’il a fait un joli film, alors 'ça va, il ne faut pas exagérer'. Et on minimise toujours les violences sexuelles. Mais moi je ne veux pas être complice."

En vidéo

Qui est Sand Van Roy, l'accusatrice de Luc Besson ?

Lire aussi

Pour Sand Van Roy, être présente sur les marches de l’hommage à Alain Delon, un honneur contre lequel des associations féministes s'étaient mobilisées sous la forme d'une pétition, est tout sauf contradictoire : "Je viens à la cérémonie, donc quelque part je montre qu’il n’y a pas de problème avec l’artiste, mais en même temps, j’apporte quelque chose pour dire que ses propos ne passent pas."

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden, le jour de l’investiture, à suivre en direct demain, dès 6h, sur LCI

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Dans sa vidéo d'adieu, Donald Trump exhorte à "prier" pour le succès de l'administration Biden

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter