Coronavirus : le Festival de Cannes envisage un format inédit pour éviter son annulation

Coronavirus : le Festival de Cannes envisage un format inédit pour éviter son annulation

CULTURE - Les organisateurs s’efforcent de trouver une solution pour "faire exister les films de Cannes 2020 d’une manière ou d’une autre".

Un format inédit plutôt qu’une annulation ? Le Festival de Cannes ne pourra pas avoir lieu aux dates habituelles en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19). Plutôt qu'un report, celui-ci pourrait prendre de nouvelles "formes" pour son édition 2020, ont annoncé ce mardi 14 avril les organisateurs de l’événement, dans un communiqué. Une lueur pour tous les amoureux du septième art. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

"Il apparaît désormais difficile de penser que le Festival de Cannes puisse être organisé cette année sous sa forme initiale", souligne le festival. Lundi soir, le président Emmanuel Macron a annoncé les grands festivals et événements avec public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain. Or, la prochaine édition est censée avoir lieu du 12 au 23 mai prochains.

Le Festival de Cannes (...) doit continuer à étudier l’ensemble des éventualités permettant d’accompagner l’année cinéma.- Les organisateurs du Festival de Cannes dans un communiqué

Pour éviter son annulation, une solution intermédiaire serait à l'étude. "Nous avons commencé hier soir de nombreuses consultations dans le milieu professionnel en France et à l’étranger, poursuivent les organisateurs. Elles s'accordent sur le fait que le Festival de Cannes (...) doit continuer à étudier l’ensemble des éventualités permettant d’accompagner l’année cinéma en faisant exister les films de Cannes 2020 d’une manière ou d’une autre", soutient le festival, sans donner davantage de détails sur la manière dont celui-ci pourrait se dérouler. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les tests antigéniques systématisés pour les voyageurs venant de Guyane

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Lire et commenter